Valentino Rossi n’a pas le souvenir de la dernière édition du Grand Prix en Aragon puisqu’il y était forfait pour cause d’infection à la Covid-19, mais il a bien en mémoire ses problèmes de pneu arrière rencontrés lors de la dernière manche à Silverstone. C’est d’ailleurs sa première préoccupation au moment de se rendre sur un site qu’il avait critiqué pour sa morosité l’an passé, ce qui n’avait pas été au goût des organisateurs locaux…

Mais ces derniers l’accueilleront quand même et d’autant plus de bon cœur que ce sera pour la dernière fois puisque Valentino Rossi prendra sa retraite à la fin de cette saison. Le Doctor se présente pour cette treizième échéance du calendrier MotoGP et son sixième et dernier Grand Prix avec une équipe où règne une atmosphère particulière. En effet, Petronas tire aussi ses dernières cartouches et il aura à nouveau comme équipier un Jake Dixon qui a fait ses premières armes dans la catégorie à Silverstone. Il laissera ensuite sa place à Dovizioso qui arrivera pour Misano.

Vale commente cette échéance en commencer par rappeler ses déboires à Silverstone : « je me sentais bien avec la moto tout au long du Grand Prix de Grande-Bretagne, surtout parce que lors des essais libres, nous avions l’un des meilleurs rythmes de notre saison. Nous avons également eu un bon début de course, j’étais dans une position où je pouvais me battre avec les pilotes les plus rapides ».

Valentino Rossi

Valentino Rossi : “j’ai eu des podiums, je n’ai jamais gagné à Aragon” 

Il ajoute : « j’espère pouvoir retrouver les mêmes sensations ce week-end, mais Aragon peut être un vrai challenge en termes d’adhérence tout au long de la course, notamment à l’arrière. J’ai eu des podiums, je n’ai jamais gagné à Aragon. Le tracé de la piste est bon et c’est rapide, mais c’est difficile à piloter. Il faut être particulièrement fluide sur ce circuit pour être fort en fin de course. On verra ce qui se passera et j’ai hâte de me mettre en piste puisque l’an dernier le Grand Prix n’a pas eu lieu pour moi ».

Le tracé d’Alcañiz n’a jamais été le meilleur pour Yamaha, mais le Red Bull Ring ne l‘était pas non plus et on sait ce qui y a accompli Fabio Quartararo. On rappellera aussi que Morbidelli avait remporté la victoire lors du Grand Prix de Teruel avec sa M1 Petronas… De son côté Jake Dixon a commenté :  “j‘ai hâte d’être à Aragon ce week-end et avoir une autre chance de piloter à nouveau la Yamaha YZR-M1 est tout simplement fantastique. Cela m’a fait vraiment plaisir. Je tiens à remercier l’équipe de m’avoir donné l’opportunité de piloter à nouveau la moto et de voir ce que je peux faire Je veux voir comment je peux encore m’améliorer ce week-end et essayer de réduire l’écart avec les leaders. Evidemment ce sont les meilleurs du monde mais j’ai une super équipe autour de moi et je pense que c’est possible, Je sens que je travaille bien avec la moto et je pense que nous ferons un pas de plus vers les leaders ce week-end ».

Dixon

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team