Sur une piste très humide par endroits, mais sèche sur une grande partie de la trajectoire, l’Australien Jack Miller a tenté sa chance en pneus slicks, comme Marc Marquez et Cal Crutchlow, et il a obtenu spectaculairement sa première pole position en catégorie MotoGP.

Jack prendra ce dimanche son cinquantième départ en MotoGP, après avoir roulé trois ans sur une Honda au sein des équipes LCR et Marc VDS. Ce sera son 105e Grand Prix au total, après 6 en 125 cm3 et 49 en Moto3, avec 6 victoires et 8 pole positions obtenues dans cette dernière catégorie. Si c’est la première pole position de Miller en MotoGP, il n’en faut pas moins oublier qu’il a remporté une victoire à Assen en 2016 en précédant Marc Marquez.

Miller avait commencé à impressionner cette année dès les tests de Sepang, dont il terminait les trois jours en cinquième position sur sa nouvelle Ducati GP17 Pramac, à seulement 0.5 du leader Jorge Lorenzo.

Ici en Argentine, Jack s’est de nouveau mis en valeur dès la première séance d’essais libres avec le cinquième temps à 0.4 de Dani Pedrosa. Il terminait la journée du vendredi en dixième position, ce qui n’était pas extraordinaire mais lui permettait de se qualifier directement pour la Q2 quand il plut le samedi matin.

Lors de la séance qualificative, la plus grande partie de la trajectoire était à peu près sèche, sauf un endroit complètement détrempé. Jack Miller tenta l’aventure en pneus slicks avec courage et audace et réussit à s’emparer de la pole position.

Selon Jack Miller, « La chance sourit aux audacieux. C’était ce que je pensais sur ma moto en rentrant au stand.

« Ce fut un gros pari, ça c’est certain. Mais j’ai compris certaines choses. Je me suis rappelé de Pawi ici en Moto3 et de la grande quantité d’adhérence disponible sur ce circuit quand il est humide.

« Il y avait une partie très mouillée, mais tout le reste du circuit était plus ou moins sec. Je savais que tant que je pouvais rester sur la trajectoire sèche, j’étais OK.

« Mais les virages 7 et 8 étaient incroyablement glissants. Le tour que j’ai réalisé avant celui qui m’a valu la pole position était un tour plus rapide, mais j’ai failli passer plusieurs fois par-dessus la moto lors de ce fameux tour.

« Il a fallu que je manie les gaz avec extrêmement de délicatesse quand je suis arrivé sur ces parties humides.

« Finalement j’y suis parvenu et je suis vraiment heureux pour ma nouvelle équipe. Je suis très content.

« J’espère demain pouvoir prendre un bon départ et essayer de rester avec les gars rapides de devant. J’aimerais bien que la course se déroule sur le sec ».

Résultats des qualifications :

1 43 Jack MILLER AUS Alma Pramac Racing DUCATI Q2 1’47.153 8 8 318.5

2 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team HONDA Q2 1’47.330 6 7 0.177 0.177 309.9

3 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA Q2 1’47.365 6 7 0.212 0.035 314.7

4 53 Tito RABAT SPA Reale Avintia Racing DUCATI Q2 1’47.681 6 7 0.528 0.316 312.3

5 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI Q2 1’47.743 6 8 0.590 0.062 309.7

6 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team HONDA Q2 1’47.754 7 7 0.601 0.011 314.4

7 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini APRILIA Q2 1’47.845 7 8 0.692 0.091 316.7

8 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team DUCATI Q2 1’48.247 5 6 1.094 0.402 312.9

9 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP YAMAHA Q2 1’49.044 8 8 1.891 0.797 314.0

10 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda CASTROL HONDA Q2 1’49.304 7 7 2.151 0.260 316.7

11 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP YAMAHA Q2 1’49.326 8 8 2.173 0.022 310.1

12 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI Q2 1’49.975 6 7 2.822 0.649 309.1

13 17 Karel ABRAHAM CZE Angel Nieto Team DUCATI Q1 1’49.878 8 8 (*) 0.750 311.5

14 99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team DUCATI Q1 1’50.063 6 7 (*) 0.935 0.185 318.1

15 45 Scott REDDING GBR Aprilia Racing Team Gresini APRILIA Q1 1’50.175 6 7 (*) 1.047 0.112 312.5

16 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM Q1 1’50.324 7 7 (*) 1.196 0.149 308.9

17 10 Xavier SIMEON BEL Reale Avintia Racing DUCATI Q1 1’50.364 7 7 (*) 1.236 0.040 313.4

18 9 Danilo PETRUCCI ITA Alma Pramac Racing DUCATI Q1 1’50.449 6 8 (*) 1.321 0.085 318.5

19 19 Alvaro BAUTISTA SPA Angel Nieto Team DUCATI Q1 1’50.606 8 8 (*) 1.478 0.157 313.9

20 12 Thomas LUTHI SWI EG 0,0 Marc VDS HONDA Q1 1’50.833 7 7 (*) 1.705 0.227 307.7

21 38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM Q1 1’51.007 8 8 (*) 1.879 0.174 310.3

22 21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS HONDA Q1 1’51.012 8 8 (*) 1.884 0.005 305.7

23 55 Hafizh SYAHRIN MAL Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA Q1 1’51.142 8 8 (*) 2.014 0.130 307.0

24 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU HONDA Q1 1’51.387 8 8 (*) 2.259 0.245 312.4

Chronos de référence :

Record des essais : 1’37.683 par Marc Marquez (Honda) en 2014

Record du tour : 1’39.019 par Valentino Rossi (Yamaha) en 2015

Meilleure vitesse de pointe : 334,4 km/h pour Hector Barbera (Avintia Ducati) en 2017

Classement provisoire du Championnat du Monde MotoGP :

1 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 25 points

2 Marc MARQUEZ-Honda 20

3 Valentino ROSSI-Yamaha 16

4 Cal CRUTCHLOW-Honda 13

5 Danilo PETRUCCI-Ducati 11

6 Maverick VIÑALES-Yamaha 10

7 Dani PEDROSA-Honda 9

8 Johann ZARCO-Yamaha 8

9 Andrea IANNONE-Suzuki 7

10 Jack MILLER-Ducati 6

11 Tito RABAT-Ducati 5

12 Franco MORBIDELLI-Honda 4

13 Alvaro BAUTISTA-Ducati 3

14 Hafizh SYAHRIN-Yamaha 2

15 Karel ABRAHAM-Ducati 1

Photos © Pramac Racing



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac