En 2020, lorsqu’il s’agira d’élaborer le calendrier de la saison des Grands Prix, la question d’Austin va se poser. Sur le papier, le tracé d’Austin est formidable, mais y rouler est devenu un enfer. Cette saison, les pilotes ont prévenu que leur tolérance face à l’état de la piste venait d’atteindre la limite. Tout l’enrobé serait à refaire selon les experts. Un investissement qui ne semble pas prévu. La question d’une manche de l’autre coté de l’Atlantique est donc posée. Il y a déjà l’Argentine. Mais si le Texas trépasse, le Mexique pourrait donner la réplique.

À l’origine, le Mexique devait déjà en 2019 trouver sa place dans le calendrier des courses MotoGP. Mais comme les pilotes ont exprimé des préoccupations en matière de sécurité et qu’aucun test n’a été possible à l’avance, les plans ont été reportés. Avec la Finlande (2020) et l’Indonésie (2021), d’autres sites sont dans les starting-blocks. Plus récemment, Spa-Francorchamps est entré en jeu.

Mais le Mexique ne baisse pas les bras et suscite à présent l’intérêt des pilotes vaccinés après avoir subi les bosses d’Austin. “Nous savons qu’il y a une opportunité de courir bientôt là-bas, et bien sûr, ce serait formidable d’avoir une piste au Mexique“, a déclaré Marc Marquez (Honda). « Mais avant tout, il faut respecter les règles de sécurité. Les travaux sont en cours, ils y arriveront tôt ou tard ».

La star de Yamaha, Valentino Rossi, ajoute : « le Mexique est formidable, mais la piste doit être en bon état et offrir un haut niveau de sécurité. Si nous pouvons le faire, nous viendrons ».

Déjà pour le retour de la Formule 1 en 2015, le tracé avait été renouvelé. Depuis lors, le Grand Prix est devenu un véritable succès populaire. Cal Crutchlow (LCR-Honda) commente : « j’aimerais bien conduire là-bas, c’est le circuit que la Formule 1 visite et je l’aime beaucoup. Bien sûr, il serait bon que l’aspect sécurité soit amélioré, et j’aime toujours regarder la course de Formule 1 là-bas, c’est souvent amusant, surtout le dernier virage, ce serait formidable pour nous aussi, je ne sais pas comment ça va tourner, mais j’espère que ça marchera ».