MotoGP Austin J2 Francesco Bagnaia (Ducati/1) : « Je remercie Jack ! »

par | 3 octobre 2021

Accusant 48 points de retard sur Fabio Quartararo avant le Grand Prix des Amériques à Austin, Francesco Bagnaia fait véritablement tout ce qu’il peut pour garder le championnat MotoGP ouvert, et ce la perfection depuis Aragón : Trois pole positions consécutives et deux victoires à la clé, en attendant la course au Texas.

Francesco Bagnaia devient ainsi le premier pilote italien à décrocher trois pole positions d’affilée depuis Valentino Rossi en 2009 et apporte à Borgo Panigale sa troisième pole position en MotoGP sur le sol américain après les deux de Casey Stoner à Laguna Seca en 2007 et 2008.

Mais les statistiques ne sont certainement pas ce qui intéresse pour le moment le Turinois qui tentera ce soir de continuer à réduire l’écart sur le leader du championnat, même si son début de weekend au Texas a été plus laborieux qu’espéré.

Sixième en FP1 et FP2 le premier jour, le pilote Ducati a terminé 9e de la FP3 et 3e de la FP4 en suivant son coéquipier, avant de faire la qualification que l’on connaît.

Pour autant, et même si le jeune homme de 24 ans apparaît toujours calme et posé, rien n’est assuré dans cette course qui s’annonce délicate, surtout face à des Fabio Quartararo, Marc Márquez et autre Jorge Martín aux dents très longues qui le côtoient sur la grille…

Francesco Bagnaia : « J’ai obtenu trois pole consécutives. Je suis content, mais nous sommes juste là pour essayer de garder le championnat du monde ouvert. La meilleure position de départ est la pole position, et nous avons réussi une fois de plus, mais je ne pense pas que cela changera grand-chose, car j’ai pris un peu de risques dans le tour chrono.
J’avais encore eu plus de difficultés le matin, mais ensuite nous avons décidé d’arrêter d’essayer d’ajuster la moto pour les bosses. Nous sommes revenus au setup de Misano et tout a mieux fonctionné. Dans la FP4, j’ai essayé de suivre Jack, qui s’avère être très rapide ici à Austin, et cela m’a beaucoup aidé, donc je le remercie ! À partir de la FP4, j’ai eu de meilleures sensations et en Q2, j’ai à nouveau eu les mêmes sensations : c’était possible et c’était plus facile pour moi d’attaquer davantage. Quand j’ai vu que j’avais deux dixièmes d’avance après le premier secteur, j’ai essayé de pousser plus fort. Je suis très content car nous avons eu un peu de mal en début de week-end, mais maintenant nous sommes de retour au sommet. »

Face aux problèmes posés par ses adversaires et les bosses, Pecco semble clair : « Ce sera plus difficile cette fois de rester devant. J’ai vu les rythmes de Marc, Fabio et Jack, qui sont meilleurs que le mien pour le moment. Mais c’est aussi vrai que j’ai retrouvé un bon feeling en Q2. Je suis convaincu que Marc va essayer d’attaquer dès le départ et de prendre l’avantage. La clé sur ce tracé sera d’être le plus régulier possible. Il est très difficile de ne pas se tromper avec ces bosses. Je suis presque sûr que nous pourrons nous battre pour le sommet, mais nous verrons bien. Le rythme en course est généralement plus lent qu’en qualification, car en qualifications nous avons pris beaucoup de risques avec ces bosses. Le problème c’est que la moto fait à chaque fois quelque chose de différent avec ces ondulations. Il est très difficile d’être régulier. Mais c’est comme ça et nous devrons faire la course. Je pense qu’il est presque impossible de dépasser avec les bosses. Il faudra piloter proprement et être intelligent. »

 

 

Résultats de la Qualification 2 du Grand Prix des Amériques MotoGP :

 

Résultats de la Qualification 1 du Grand Prix des Amériques MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team