Ce dimanche 15 août 2021, Valentino Rossi a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit du Red Bull Ring, au terme du Grand Prix d’Autriche.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote italien qui entame sa dernière demi-saison en MotoGP.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Valentino Rossi sans la moindre mise en forme.


Valentino Rossi : « Cela a été une course incroyable ! Car la zone où les gars qui étaient restés en slicks et les gars qui avaient changé pour des pneus pluie se sont retrouvés au même endroit était dans les trois derniers virages ! C’était donc très excitant ! J’ai décidé de ne pas m’arrêter car il restait seulement cinq tours, et c’était le bon choix car j’ai amélioré ma position. Jusqu’à deux tours de la fin, c’était très bien mais c’était difficile dans le dernier tour car il y avait plus de pluie. À un certain moment, j’étais même sur le podium (rires) donc c’était vraiment excitant. Mais quoi qu’il en soit, c’était bien, et au final c’est un bon résultat puisque j’ai marqué quelques points, ce qui est important pour moi. Et c’est important également pour l’équipe dans un moment difficile. Nous rentrons donc à la maison après les deux courses en Autriche qui, sur le papier, sont les week-ends les plus difficiles, avec deux courses décentes et quelques points. Nous sommes contents. »

Il y avait énormément de monde pour vous soutenir, et même un hélicoptère…
« Oui, c’était très bien aujourd’hui, car c’était la première fois où on avait un circuit entier avec les fans. On peut dire que c’était une situation normale car il y avait beaucoup beaucoup de gens autour de la piste, et beaucoup d’entre eux avec des T-shirts jaunes et des casquettes jaunes. C’était donc une bonne ambiance et le tour d’honneur a été très émouvant. Le circuit a également remercié avec l’hélicoptère, et la tribune KTM aussi. C’était très bien et très émouvant. »

A-t-on des nouvelles de votre projet de team en MotoGP, car les choses semblent confuses avec le prince ?
« Concernant l’équipe, sincèrement je ne sais pas très bien. Nous devrons voir durant les prochaines semaines, les prochains jours, mais quoi qu’il en soit le programme est organisé pour la VR 46, et nous essaierons d’être là l’année prochaine. C’est (tout) ce que je sais en ce moment car j’ai été assez occupé, et peut-être que je devrais parler avec les autres pour avoir plus de détails. Mais j’espère que tout va bien. »

Avez-vous déjà roulé avec des slicks sur une piste aussi mouillée ?
« Normalement non, car vous ne continuez jamais comme ça. Mais la pluie a débuté de façon très progressive, tout doucement. Durant les premiers tours, il y avait seulement un problème dans deux virages, au virage #3 et au virage #6, mais le reste était sec. Vous pouviez donc conserver une bonne température dans les freins et dans les pneus. N’importe comment, vous devez rouler très coulé sinon vous pouvez partir. Mais le dernier tour et demi a été très difficile car la moto a commencé à patiner partout, et il était très facile de faire une erreur. Vous deviez donc piloter de façon très, très coulée, même si finalement ne pas s’arrêter était la bonne décision. »

Pouvez-vous nous parler de ce qui s’est passé après la ligne d’arrivée avec votre frère ? 
« Oui, cela a été un moment génial. Avant tout, avec Luca, nous savions que nous pourrions avoir une bataille aujourd’hui car nous avions vu aux essais que nous avions plus ou moins le même rythme. Nous nous sommes donc suivis l’un l’autre tout le temps et chacun voulait arriver devant l’autre. À la fin, il y avait aussi Lecuona et nous avons eu beaucoup de bonnes bagarres avec Lecuona. Sincèrement, nous nous sommes amusés ! Le problème, c’est que je pense que j’ai le même âge que Lecuona et mon frère ensemble (rires) ! Mais je pense que c’était positif : Nous nous sommes amusés, nous avons ri, et mon frère était aussi très heureux car c’est un bon résultat pour lui. Et à la fin il m’a battu, mais nous essaierons encore une fois à Silverstone (rires). Mais Luca voulait rentrer dans la pitlane mais il a vu que je continuais, et Lecuona a vu aussi, et je pense qu’ils ont changé d’idée et sont venus avec moi. Je pense qu’ils doivent me remercier aujourd’hui (rires). »

Avez-vous envisagé de rentrer pour changer de motos ? 
« C’est toujours une décision risquée mais je ne voulais pas rentrer au box car il restait cinq ou six tours à faire, et en rentrant au box vous perdez une minute. J’ai dit “non, non, non, j’essaie. Je ne veux pas m’arrêter”. Aussi parce que des coups de tonnerre ont juste un peu commencé mais n’ont pas apporté beaucoup de pluie. C’était donc la bonne décision. »

 

 

Classement MotoGP Autriche Course : 

Autriche

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team