Parti de la pole position, Franco Morbidelli a conclu le Grand Prix de Catalogne à une frustrante quatrième place.

Pourtant, le pilote Petronas n’a pas vraiment commis d’erreur et ne doit ce résultat qu’à la puissance modérée de sa Yamaha.

Après un départ impeccable, « Franky » a mené la course jusqu’au 9e des 24 tours avant de s’incliner devant son coéquipier dans la ligne droite. Il a ensuite été doublé par Valentino Rossi avant que celui-ci chute deux tours plus tard.

Sa place sur le podium semblait donc assurée, mais c’était sans compter sur le retour des missiles Suzuki qui l’ont délogé sans pitié du parc fermé à deux tours de l’arrivée.

Lors de son débriefing avec la presse, le pilote italien a rappelé avec justesse que sa Yamaha n’était pas du même modèle que celles des trois autres représentants d’Iwata…

Franco Morbidelli : « Je suis un peu fâché de terminer quatrième, mais c’est une chose positive car cela signifie que nous sommes à un bon niveau et que nous en voulons plus. Je suis en colère parce que j’ai fait une erreur dans la course : Je suis parti un peu trop vite et j’ai usé le pneu trop tôt. »
« C’est pourquoi je n’étais pas prêt à me battre quand Fabio m’a rattrapé. Quand j’étais derrière lui, je perdais un peu dans la ligne droite et je devais prendre beaucoup de risques au freinage pour le rattraper. J’ai donc fait une erreur et j’ai failli lui rentrer dedans. J’ai relâché les freins, j’ai fait un tout droit et j’ai perdu 2 secondes. Cela m’a probablement coûté le podium. Mais je pense toujours que c’était la meilleure stratégie.»
« Je manquais un peu de constance. Il était très difficile de préserver le pneu arrière et je n’ai pas réussi. Mais je n’ai jamais été dans une situation où je pouvais penser à épargner le pneu. Cela ne fonctionne que si vous avez suffisamment de puissance dans la ligne droite. Je suis le plus faible de tout le plateau à cet égard. Ce week-end, j’étais 6 km/h plus lent que les autres Yamaha. Vers la fin de la course, j’étais à 22 km/h moins vite que les Ducati. Je ne pouvais pas me permettre une stratégie. Il fallait que je prenne un bon départ et que j’en tire le maximum. D’accord, j’ai détruit les pneus avec ça. Mais c’était la meilleure stratégie pour moi et mon package. »
« Je ne peux pas me plaindre de ce weekend, car j’ai obtenu la pole position et j’ai été très rapide en général, donc je suis content. Maintenant, nous nous reposons un peu et essaierons d’être également rapides au Mans. »

Classement du Grand Prix de Catalogne MotoGP à Barcelone :

Crédit photo et classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team