Le pilote Ducati n’est pour le moment pas dans le top 10 après s’être surtout concentré sur son rythme de course pour dimanche, élément indispensable pour tenter de terminer sur le podium.

Andrea Dovizioso connaît un début de championnat particulier, avec un bon placement final dans le classement mais un rythme qui n’est globalement pas au rendez-vous. Profitant de la malchance de ses adversaires, assez nombreux à s’être blessés ou à avoir connu des soucis mécaniques jusqu’à présent, il est parvenu à monter sur le podium lors du Grand Prix d’Espagne et à terminer sixième au terme du Grand Prix d’Andalousie, malgré une 14e place sur la grille.

Actuellement troisième du championnat, à 24 points de Fabio Quartararo, le pilote Ducati aimerait se montrer plus compétitif et doit pour cela travailler sur son rythme de course. C’est ce qu’il a fait ce vendredi, mais a aussi dû faire avec une piste à l’adhérence limitée et qui a perturbé l’ensemble du plateau.

Au soir de la première journée sur le circuit de Brno, il occupe le 15e rang et n’est pour le moment pas qualifié d’office pour la Q2, après tout de même une bonne FP1 le matin qui l’a vu se classer sixième, à moins de trois dixièmes du meilleur temps.

« C’était une journée un peu bizarre car nous avons dû faire face à des conditions de piste particulières, où la performance des pneus a eu tendance à beaucoup baisser », a-t-il expliqué. « Je pense que nous devrons tous travailler différemment de d’habitude, pour essayer d’être aussi réguliers que possible en course. »

« De façon générale, mon feeling avec la moto est bon et s’améliore à chaque séance et j’ai un bon feeling au freinage. Aujourd’hui je n’ai pas passé le pneu soft mais pour le moment les réglages pour la course est notre principale priorité. »

Classement FP1/FP2 du Grand Prix de la République Tchèque MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team