Marc Marquez c’est un talent brut, une détermination sans faille sur la piste, mais aussi l’homme qui ose tout sur une moto en ne se blessant jamais, y compris après avoir dépassé les limites pourtant largement repoussées. Pour tout dire, il prouve que l’on peut dominer son sujet en chutant au moins autant que Sam Lowes. Mais comment fait-il pour toujours s’en sortir ?

Un secret que ses collègues trahissent sans vergogne. Sa botte secrète, ce sont ses séances d’étirements qui, à en croire Cal Crutchlow, ont fait de lui un véritable contorsionniste : « on le sait, Marquez ne se blesse pas souvent » commente le pilote LCR sur Speedweek. « Il ne fait que s’étirer toute la journée. Je suis probablement tombé dans ma carrière autant de fois que Márquez. Mais je ne me suis jamais étiré une seconde dans ma vie. Jusqu’à présent je n’ai eu aucune blessure aux ligaments. Les os sont une autre histoire, car si vous vous cassez un os, ce n’est qu’un os. Donc je ne vais pas commencer à enrouler mes jambes autour de mon cou comme il le fait. Ce truc devrait faire passer Marc dans un reportage télé. C’est peut-être la raison pour laquelle il ne se blesse pas. Mais, en ce qui me concerne, je n’ai pas le temps pour ça ».

Valentino Rossi rajoute : “ les étirements sont très importants pour être flexibles. Surtout si tu es plus vieux comme moi. Donc je m’étire beaucoup. Je le fais principalement à la maison, mais je le fais aussi dans les stands avant de monter sur la moto. ”

Un exercice qui n’est pas apprécié de tout le monde.  Ainsi Aleix Espargaró, a déclaré sur motogp.com: “ il est très important d’être agile. Mais je déteste m’étirer. Je n’aime vraiment pas ça, mais je dois le faire. Cela fait partie de mon travail. Lorsque vous tombez, il est important d’être bien détendu. Et c’est aussi important pour se déplacer sur la moto. Je suis assez grand, il est donc d’autant plus important que je m’étire bien. Je m’étire à la maison pendant l’entraînement et avant que je ne monte sur la moto ».

Le dernier mot revient au principal intéressé qui a chuté « 27 fois et demi » en 2017, comme il le dit en faisant allusion à son accident évité miraculeusement lors de la finale à Valence : « habituellement, vous étirez tout votre corps avant de monter sur la moto. Je le fais principalement parce que j’aime aller immédiatement aux limites. Cela signifie que vous pouvez tomber. Si votre corps est chaud lors d’une chute et qu’il a été bien étiré, le risque de blessure est beaucoup plus faible. Je m’étire le plus, parce que je veux bien sûr éviter le mauvais blocage ou quelque chose de similaire. Lorsque vous pilotez une moto, les bras sont les parties les plus importantes du corps ».

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda, Repsol Honda Team