MotoGP Casey Stoner a retrouvé un paddock qu’il fuyait : “c’était fantastique”

par | 3 décembre 2021

Casey Stoner a décidément gardé un très bon souvenir de son escapade dans le paddock MotoGP lors des deux derniers Grands Prix de la saison 2021. Une occasion offerte par son ancienne maison Ducati et que le double champion du monde a saisi à bras le corps, profitant ainsi d’une accalmie dans la crise sanitaire pour sortir de son Australie natale. Lui qui n’aimait que faire de la moto sur la piste a retrouvé des coulisses qu’il n’appréciait pas à son époque et qu’il a d’ailleurs fui. Mais les retrouvailles se sont très bien passées, si bien d’ailleurs que Stoner ne serait pas contre de remettre ça…

Un Casey Stoner écouté des pilotes officiels Ducati à l’instar d’un coach, c’est l’image qui est restée du retour de l’Australien dans le paddock MotoGP. Une implication qui a posé la question d’une éventuelle future mission que les cadres de la marque, à commencer par le plus gradé d’entre eux, Gigi Dall’Igna s’est dépêché d’écarter. Il faudrait en effet pour ça une grande disponibilité qui passerait par un pied à terre en Europe, surtout en ces temps de crise sanitaire.

Cela étant dit, Casey Stoner a aimé revenir dans ce milieu où il s’est élevé et il s’en est ainsi confié sur motogp.com : « aussi difficile que soit parfois la vie au sein du cirque GP, la communauté des paddocks est pour moi une sorte de famille. Parce que j’ai grandi dans cet environnement. Il n’y a pas trop de nouveaux visages non plus, il y en a certains, mais j’ai rencontré beaucoup de gens avec qui j’ai fait ma carrière », a déclaré le double champion du monde.

Francesco Bagnaia, Casey Stoner, Ducati Lenovo Team, Grande Prémio Brembo do Algarve

Pour Casey Stoner, près de trois ans et demi sans se voir, c’est beaucoup trop long

« La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, c’était il y a près de trois ans et demi, et à mon avis, c’est beaucoup trop long », a ajouté Stoner qui a souligné : « la situation sanitaire rend beaucoup de choses difficiles, les voyages et les fans nous manquent et nous avons hâte de les retrouver ».

Dans le même temps, le retraité de 36 ans a avoué : « mais c’était aussi génial pour moi de pouvoir rencontrer autant de monde dans le paddock sans être interrompu. Tout le monde était beaucoup plus détendu, personne ne se cachait dans le box, ça facilitait les rencontres. Pour moi, c’était fantastique de revoir tous les amis, pilotes et mécaniciens ». Et tout cela lui a laissé un goût de reviens-y, assurément.

Casey Stoner, MotoGP Private Test Austria © Marco Guidetti

 

Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team