MotoGP, Casey Stoner impitoyable : “les pilotes semblent plus attentifs à Instagram qu’à la piste”

par | 24 novembre 2020

Casey Stoner a apporté sa voix dans le concert des vétérans qui portent un jugement sur la saison MotoGP qui vient de se terminer. Une année étonnante, avec neuf vainqueurs en 14 courses disputées sur le sol européen à un rythme effréné et selon un format inédit imposé par la pandémie. Une compétition qui a sacré la nouvelle génération en la personne d’un Joan Mir qui a montré tous les bienfaits de la régularité au guidon d’une Suzuki optimisant des recettes techniques simples. Mais le spectacle a aussi eu lieu sans Marc Marquez, dont la blessure, qui inquiète toujours, l’a poussé au forfait. Casey Stoner fait la somme de tous ces éléments pour en livrer sa conclusion. Et ça ne va pas plaire à tout le monde…

Casey Stoner aura été une météorite dans le monde des Grands Prix en montrant un talent naturel désarmant sur une moto, au point de remporter deux titres MotoGP avec deux marques différentes. L’Australien a aussi une santé fragile et un caractère particulier qui n’ont pas été pour rien dans sa décision de prendre sa retraite, à 27 ans seulement.

Il a été pilote test Ducati et Honda, a essayé de revenir pour une pige, mais il aurait été barré par Marc Marquez qui lui a succédé chez Repsol Honda. Un fait évoqué par Stoner, mais qui n’a jamais été démontré. Cela étant dit, le même Stoner, aujourd’hui, utilise l’identique Marquez dans une démonstration qui veut nous convaincre d’un niveau du plateau sérieusement revu à la baisse sans lui.

Car l’évaluation de cette saison par Casey Stoner ne fera pas plaisir à grand monde sur l’actuelle grille de départ… Le double Champion du Monde déclare ainsi dans une interview à El Mundo, en évoquant les parcours de Fabio Quartararo , Maverick Vinales et Andrea Dovizioso : « ils se sont perdus. Je me demande si les pilotes d’aujourd’hui travaillent dur ou non. Il y a des pilotes qui ont commis des erreurs impardonnables et, malgré cela, ont continué à sourire. Ils semblent plus attentifs à Instagram qu’à la piste ».

Casey Stoner : « Marc Marquez est si supérieur qu’il les ridiculise tous »

L’entrée en matière est directe. La suite également, qui concerne Marc Marquez : « s’il avait attendu sans forcer son retour, il aurait réussi à remporter le titre même en courant à partir de la mi-saison. Il est tellement supérieur qu’il ridiculise tout le monde. Nous l’avons vu à Jerez, avant le crash ».

Cependant, en exprimant son opinion sur le nouveau titré Joan Mir, Casey se montre indulgent : « c’est celui qui a le plus travaillé et qui a montré le plus de constance. Il n’est pas le plus talentueux, mais il a gagné à juste titre ».

L’Australien termine sur une considération générale à propos du MotoGP, un sentiment d’incompréhension qui avait été le moteur dans sa décision de quitter aussi tôt le paddock : « je suis content d’être loin du championnat. Il y a trop d’électronique, donc le pilote n’a plus d’importance et la moto fait maintenant presque tout par elle-même. Le spectacle en souffre. Et pourquoi y a-t-il autant de courses en Espagne ? Je ne comprends pas ».  Cette année, pourtant, c’était assez facile à comprendre en raison d’une COVID-19 qui a bien failli laisser tout le monde à la maison sans plus un sou vaillant devant soi…

 

Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team