Entre Lorenzo et Ducati, c’est une aventure qui touche à sa fin et cette issue est d’autant plus douloureuse que le couple s’est mis à gagner après s’être décidé pour des destinées différentes. Du coup, et alors qu’il reste encore six courses pour améliorer le score de trois succès déjà acquis, on n’en finit plus de se dire au revoir en s’inondant de compliments. Voici le dernier en date. Et il vient du patron de Ducati.

La GP18 s’affirme depuis la rentrée de la trêve estivale comme la machine à gagner sur tous les terrains du calendrier. Sur la saison en cours, Jorge Lorenzo compte trois succès et son équipier Andrea Dovizioso a concrétisé trois fois. Une révélation de la machine rouge qui concrétise un travail de tous les instants au sein de l’usine de Borgo Panigale. Et si Casey Stoner a le sentiment qu’il n’est pas écouté sur ses retours au terme des essais, le PDG de Ducati lui, admet : ” nous avons compris beaucoup de choses sur notre moto et une grande partie du travail que nous avons fait est le résultat des éléments qu’il nous a apportés.”

Il ajoute : « je pense que les 20 mois avec Jorge nous ont donné un avantage extraordinaire ». Mais il rectifie aussitôt sur GPOne : « il a confirmé ce que Dovi nous avait déjà dit. Nous avons maintenant une moto très solide, grâce à l’investissement que nous avons réalisé. Je crois que ces derniers mois, Jorge a reconnu le potentiel de sa machine et a compris qu’il pouvait gagner sur n’importe quelle piste ou au moins se battre pour la victoire ».

Il termine : « je vois aussi un Jorge différent, qui est extrêmement compétitif et déterminé. Ce n’est pas de la sentimentalité, mais je pense que nous avons fait du bon travail ensemble. Les deux parties en ont bénéficié. Mais avec Jorge, les choses ne se sont pas passées comme nous l’avions espéré il y a deux ans. Maintenant, nous devons nous concentrer sur l’avenir ».

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team