Dani Pedrosa est un pilote d’essai KTM heureux dans sa nouvelle mission de mise au point d’un projet RC16 en pleine épanouissement. Au contraire de son compatriote Jorge Lorenzo, il ne nourrit nullement l’intention de revenir à la compétition ou, à tout le moins, il a la certitude d’avoir fait sincèrement le tour de cette question. Ce qui reste à prouver pour Por Fuera… Reste qu’il a pris le recul nécessaire pour regarder à présent ses anciens collègues toujours en fonction. Et il s’est fait une idée bien précise de Marc Márquez…

Marc Márquez, ces dernières saisons, peut se targuer d’avoir mis ses derniers équipiers à la retraite. Le dernier en date a été un Jorge Lorenzo qui se refait depuis un moral, et avant lui, il y a eu Dani Pedrosa. Il l’a vu arriver en 2013 et, sans sommation, il a pris le pas sur lui. Comment l’évalue-t-il ? « C’est spécial. C’est un mélange de Rossi et de Stoner. Parfois un peu fort, comme Casey, d’autres fois, charismatique, comme Valentino. C’est, du moins, ce que j’ai vécu dans le box. Et il gagne beaucoup. »

Pour préciser le composé de cette synthèse, Dani Pedrosa décrit les deux éléments fondateurs du précipité Marc Márquez : « la meilleure chose concernant Rossi, c’est la façon dont il a ramené tant de fans pour le MotoGP. Il a gagné beaucoup, je dirais qu’il a beaucoup de passion. Je dirais que, mentalement, aujourd’hui, il est comme le premier jour. Il ne court pas simplement parce qu’il aime ça, mais parce qu’il veut gagner toute la compétition. »

Quant à Stoner… « Naturel, solide, que la piste soit à droite ou à gauche, de jour comme de nuit. Il roule comme ça, il ne pense pas à beaucoup aux choses. Il n’a pas besoin de tout pour être parfait. Un animal, dans le bon sens » termine sur Marca celui qui ne fera un Grand Prix comme invité que si KTM juge que c’est nécessaire pour le développement de la RC16…

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP