C’est un duo qui l’on aurait adoré voir en duel sous l’auvent Repsol Honda. Mais une blessure de Marc Márquez en 2011 a retardé son arrivée en MotoGP, si bien qu’il n’a jamais pu rencontrer un Casey Stoner qui lui a laissé la place l’année suivante. Nonobstant le fait que Dani Pedrosa revient de loin en ayant joué les variables d’ajustement, ce morceau de l’histoire secrète des Grands Prix révélé par Livio Suppo n’a fait qu’exacerber la frustration de ce rendez-vous manqué. Lucio Cecchinello, le patron du team satellite Honda revient sur ces deux phénomènes et définit sa préférence…

L’avis de Lucio Cecchinello est d’autant plus intéressant qu’il a eu dans son box un Casey Stoner découvrant alors le MotoGP avec sa Honda. Mais il est aussi aux premières loges pour évaluer le parcours d’un Marc Márquez leader incontesté des pilotes en RC213V, celle-là même sur laquelle son pilote Cal Crutchlow fait de son mieux.

Alors, entre le deux, lequel choisirait-il ? Son cœur balance… « Je prendrais Márquez parce qu’il est plus complet. Si nous parlons de pur talent, Stoner est sans égal : je crois que dans l’histoire de la moto moderne, il y en eu a peu comme Casey. Peut-être que John Kocinski était là, mais Stoner est autre chose. Quoi qu’il en soit, Marc est plus complet, et en tant que chef d’équipe, je le choisirais, car il ne s’agit pas seulement d’aller vite sur la moto. Marc Márquez veut être pilote. »

Une dernière réflexion qui interpelle. Mais l’Italien explique : « le père de Casey avait décidé que son fils devrait être pilote : par conséquent, il vivait cette chose comme une imposition, un devoir… Et dès qu’il a pu, après avoir obtenu des résultats exceptionnels, il a décidé d’aller à la pêche. »

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda