Alors que de plus en plus de contrats sont signés entre les pilotes et les équipes de pointe pour 2019 et 2020, les négociations continuent du côté de Bologne pour assurer l’avenir. Danilo Petrucci ne cache pas son ambition d’accéder à l’équipe officielle, alors que Johann Zarco est également un des plus sérieux postulants.

La marge de manœuvre diminue progressivement, au fur et à mesure que les Valentino Rossi, Marc Marquez et Maverick Vinales prolongent leurs contrats. Il ne faudrait pas trop attendre, sous peine de se faire souffler les bons pilotes encore disponibles par les autres équipes.

Selon le team manager MotoGP Davide Tardozzi, Ducati Corse se satisferait volontiers de la prolongation des contrats d’Andrea Dovizioso et de Jorge Lorenzo : « Nous sommes heureux des deux pilotes, a-t-il déclaré à Crash.net. Nous verrons ce qui se passera dans le futur. Pour le moment, nous n’avons pas de discussions avec eux. Tout va bien et nous espérons vraiment donner à Jorge la position qu’il mérite. »

Lorenzo aurait volontiers évité d’avoir à sauter de sa moto à plus de 160km/h au Qatar. « Il a fait face à des problèmes de freinage. Il avait un problème avec les freins avant. Nous étudions cela avec Brembo. Ce n’est pas l’erreur de quelqu’un. C’est un problème technique que nous étudions avec Brembo.

« Dernièrement, il a eu plusieurs problèmes techniques. Si la pompe à essence peut cesser de fonctionner, cela peut arriver dans son réservoir de carburant ou dans le réservoir de Dovi. C’est vraiment malchanceux. Nous ne pouvons pas gérer quelle pompe à essence cesse de fonctionner. »

Une victoire pour un pilote, 0 point pour l’autre. « Évidemment, nous passons à 51% d’effort pour l’homme qui a le problème parce que nous devons nous soucier de qui gagne la course, mais nous devons nous soucier encore un peu plus du pilote qui a eu le problème », a déclaré Tardozzi.

La victoire de Dovizioso fut belle, mais Tardozzi a reconnu la qualité de la performance de Marquez, qui a abouti à une deuxième place en attaquant sans arrêt Dovi, ce qui était légèrement inquiétant. « Dovi est inquiet au sujet de Marc parce que Losail était une piste plus favorable à Ducati qu’à Honda. Mais Marc était là. Il est le Champion du Monde et il l’a démontré. Tout le respect de Dovi va à Marc parce qu’il sait qu’il est le gars à battre.

« Je pense que Dovi a beaucoup appris l’année dernière. Dovi sait que certaines courses ne lui permettront pas de gagner, c’est évident. Je suis sûr qu’il sera l’un des deux ou trois prétendants au titre. »

Photos © Ducati



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team