La rentrée du MotoGP commence fort en Styrie avec les coulisses du paddock qui résonnent encore des dernières déclarations de Valentino Rossi. Le marché des transferts est plus que jamais ouvert, et tout y semble possible. Justement, celui dont on ne parlait plus vraiment, soit Andrea Dovizioso, a décidé de se rappeler au bon souvenir de tous…

Andrea Dovizioso a discrètement terminé son roulage avec l’Aprilia en Aragon, tellement d’ailleurs que l’on se demande s’il est encore dans la course pour une reprise d’activité en MotoGP. Une volonté que Dovi a décidé de rappeler à la veille d’un Grand Prix de Styrie qui va se dérouler sur un tracé du Red Bull Ring qui lui a souvent permis de briller avec la Ducati.

Sur cette splendeur du temps passé, il dit : « c’est l’un des meilleurs circuits au monde, car appartenant à Red Bull, tout fonctionne à merveille. La piste est assez courte et pas aussi belle que les autres. Mais courir avec la Ducati et ma façon de freiner et de rouler, ça a toujours été très favorable. Je n’ai que des souvenirs positifs ». Le pilote de Forlì a gagné trois fois et il y a un an a fait ses adieux à Ducati à Spielberg. C’est dire si le lieu est important pour l’Italien.

Dovizioso Aprilia

Dovizioso : ça ne change pas si je décide demain ou dans un mois” 

Aura-t-il l’occasion d’y revivre une compétition en 2022 ? La semaine dernière, il a roulé avec l’Aprilia RS-GP en Espagne, mais il n’y a toujours pas d’accord avec Noale pour la prochaine saison MotoGP… « Je suis toujours en attente » précise le triple vice-champion du monde. « Ça fait plaisir d’entendre les fans qui aimeraient me voir revenir, mais certaines décisions doivent être prises avec intelligence. Tout ne dépend pas que de moi et ça ne change pas si je décide demain ou dans un mois, car je continue à tester avec une MotoGP ».

Son manager Simone Battistella continue d’être lié à Yamaha et Aprilia. « Tout le monde parle à tout le monde et si l’un d’eux dit qu’il n’a pas parlé, il ment, tout simplement » lâche Dovi qui parle aussi du championnat en cours avec trois Ducati en lice… « Il est essentiel de récupérer des points sur un Quartararo et une Yamaha en pleine forme », souligne Andrea Dovizioso à ‘La Gazzetta dello Sport‘. « C’est difficile de le battre. Il peut y avoir des courses, comme en Autriche, où techniquement il a des limites, mais s’il garde ce calme et cette vitesse il sera difficile de l’arrêter ». On rappellera que Carlo Pernat nous a confié sa certitude de voir le Français décroché le titre en fin de saison…

Dovizioso fait-il ses bagages pour Aprilia ?



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini