Depuis l’incident en fin de course en Catalogne avec le leader du championnat Quartararo, l’attention s’est un peu plus portée sur les combinaisons en Grand Prix. Qui porte quoi en MotoGP ? Et ceux qui ont la même marque que le Français ont-ils des raisons de s’inquiéter ? Sans doute pas, même si avec une expertise plus approfondie sur les événements passés qu’un communiqué mentionnant qu’à la première réflexion, tout était normal, tout le monde en serait plus convaincu. En attendant que la lumière jaillisse des laboratoires d’Alpinestars, voici les six équipementiers qui habillent les pilotes MotoGP pour leur sécurité.

Dans la catégorie phare des Grands Prix, 22 pilotes font confiance à six fabricants de combinaisons en cuir et avec des airgbags dedans en 2021. Ils ont été recensés par Speedweek. On note Alpinestars, avec huit pilotes, Dainese, avec sept clients et Ixon avec quatre fidèles. Ces marques se taillent la majorité du marché. A côté d’eux, il y a Furygan, Revit ! et Bering.

Parmi ces noms, certains n’ont pas développé leur système d’airbags, obligatoire pour tous les pilotes pour toutes les catégories en Grand Prix. Ils les achètent donc à la concurrence.

MotoGP combinaison

MotoGP : six marques de combinaison pour 22 pilotes

Maintenant, qui porte quoi ? Alpinestars est considéré comme le leader du marché en MotoGP. Cette marque équipe huit pilotes avec Marc Márquez, Alex Márquez, Alex Rins, Fabio Quartararo, Pecco Bagnaia, Jorge Martin, Maverick Viñales et le pilote d’essai KTM Dani Pedosa.

Fondée par Lino Dainese dans les années 1970, Dainese a pour figure de proue Valentino Rossi. Dainese équipe le nonuple champion du monde pour un montant annuel d’environ 1,7 million d’euros. Les autres partenaires de Dainese sont Stefan Bradl, Joan Mir, Franco Morbidelli, Luca Marini, Pol Espargaró et Jack Miller.

Johann Zarco fait confiance au cuir français Furygan, Danilo Petrucci mise sur la marque Revit ! Iker Lecuona est le seul pilote MotoGP à avoir choisi Bering. La marque de cuir française IXON est également bien impliquée avec Brad Binder, Miguel Oliveira, Nakagami et Aleix Espargró.

On rappellera enfin que si Fabio Quartararo a été pénalisé en Catalogne, c’est parce qu’il n’a pu justifier d’un équipement complet à l’arrivée comme le règlement le précise, puisque s’étant débarrassé d’une protection intérieure, à cause d’une ouverture intempestive de sa combinaison Alpinestars. Dont les raisons sont donc à éclaircir.



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3