Cette saison est décidément singulière. Et pour le Grand Prix de France, elle est historique. C’est en effet la première fois que l’épreuve va accueillir un de ses compatriotes en tant que leader du championnat MotoGP. Ce sera pourtant le cas de Fabio Quartararo. A la tête de trois victoires, il devance Joan Mir qui n’a encore jamais concrétisé, mais dont la régularité le place à seulement huit longueurs. Le faux pas est donc interdit à domicile. Cependant, le pilote Petronas Yamaha ne ressent pas de pression particulière, même si une inquiétude légitime pointe en pensant à la météo …

Cette météo du Grand Prix de France angoisse par ailleurs tout le monde. Ce sera a priori humide et assez frais. Des conditions de piste qui n’avaient plus été de mise depuis… Valence 2018. En ce temps-là, Fabio Quartararo était encore loin de ce qu’il est à présent devenu… Mais après les nombreux reports et annulations, le Niçois de 21 ans est avant tout heureux que le Grand Prix de France 2020 puisse avoir lieu.

Mieux, il aura droit à une poignée de supporters pour l’encourager dans les tribunes. « Je suis très heureux d’avoir un Grand Prix de France cette année » commence Fabio. « Y arriver en tant que leader du championnat est un sentiment spécial. Le Mans est une piste que j’aime beaucoup », a déclaré « El Diablo ». Mais il lui manque encore une place sur le podium à y conquérir. L’année dernière, cependant, en tant que rookie en MotoGP, il a réalisé le meilleur tour de course.

La victoire et les gros points comme objectifs

« Il sera important pour nous de lutter pour la victoire et de marquer le plus de points possibles. C’est généralement une bonne piste pour moi, j’ai terminé huitième l’an dernier, mais le rythme était très élevé et j’espère pouvoir garder la bonne forme du Grand Prix de Barcelone » ajoute le local de l‘étape qui a un mot pour les fans : « j’espère juste que les supporters autorisés à venir apporteront aussi des conditions chaudes avec eux. Parce qu’en ce moment il fait assez froid ».

On rappellera que le meeting a lieu cette année en octobre en raison de la crise sanitaire. « Je suis vraiment content d’avoir une course à domicile car il n’y a pas beaucoup de courses cette année » termine le pilote Petronas Yamaha qui compte au championnat 18 points d’avance sur son futur équipier comme officiel Yamaha, Maverick Viñales.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team