C’est une polémique qui a éclaté alors que le déconfinement pointait à l’horizon. D’un exemple particulier sur une thématique générale au sujet de la place du mental dans la performance d’un pilote, on est passé à un véritable conflit de générations entre Giacomo Agostini et Jorge Lorenzo. Divers échanges ont conduit à l‘escalade, mais aujourd’hui l’aîné aux 15 titres tend la main à son cadet quintuple Champion du Monde…

Entre Giacomo Agostini et Jorge Lorenzo, c’était un peu tendu ces derniers temps. Mais le calendrier nous montre que nous sommes en pleine période de l’Ascension, ce qui semble inspiré Ago d’aller à la rencontre de son disciple Por Fuera… « Je ne veux pas de controverse, car j’apprécie Lorenzo et je continuerai à l’apprécier. Aujourd’hui ou demain je veux lui envoyer un message privé, pour qu’il le comprenne. Je ne peux pas dire qu’il a gagné quand il ne l’a pas fait. Je ne suis pas en colère contre lui et j’espère seulement qu’il comprendra pourquoi j’ai dit ce que j’ai dit. Et je le dirai à ma consternation. J’aimerais pouvoir dire qu’il a gagné avec toutes les usines avec lesquelles il a couru », explique l’italien sur AS, avant d’entrer dans les détails.

« Je ne comprends pas cette controverse, car j’aime beaucoup Lorenzo et je l’ai toujours encouragé. Je veux lui envoyer un message privé, parce que je l’ai toujours encouragé et toujours soutenu, mais quand on me pose des questions sur ses années avec la Ducati et la Honda, je ne peux pas dire qu’il a tout gagné, il ne peut pas le dire, je dois être honnête, car sinon les gens me diront que je parle avec mon cœur et non avec ma tête. »

« J’ai juste dit ce que tout le monde sait »

« Je suis vraiment désolé, car je m’attendais à ce que Lorenzo remporte le championnat avec la Ducati, mais il ne l’a pas fait. Gagner trois courses n’est pas gagner le titre et je l’ai seulement dit, rien d’autre. Je comprends qu’il n’est pas possible de comparer son temps avec le mien et je suis le premier à ne pas l’avoir fait, mais moi, désolé, je n’ai dit que ce que tout le monde sait. »

Il ajoute : « Ducati a conclu un contrat avec Jorge pour remporter un championnat qui n’est pas venu. Ce qu’il n’a pas gagné n’est pas ma faute, et je suis vraiment désolé, car j’aimais Lorenzo avec la Ducati. Il a beaucoup célébré ses victoires et ses titres et j’ai célébré avec lui mais s’il ne gagne pas, ça ne peut pas être fait. Et je me souviens d’un jour avec la Honda, qui s’est qualifiée dans la dernière rangée de la grille et je suis allé le voir jusqu’à sa position avant le départ, pour le saluer, mais avec beaucoup de regret à vrai dire. Le fait est qu’il n’a remporté le titre ni avec la Honda ni avec la Ducati, ce qui n’est pas ma faute et je ne peux pas dire le contraire », conclut l’italien.

« J’espère qu’il y aura la paix. » En tout cas, le 15 fois champion du monde (8 fois en 500 cm3 et à 7 occasions en 350 cm3) tend la main au quintuple champion (trois couronnes en MotoGP et deux sceptres en 250 cm3), pour qu’elle se fasse.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team