Le leader de l’équipe Suzuki n’est qu’à sept points de Maverick Viñales pour la troisième place du Championnat du Monde, et les deux Espagnols devraient se livrer une belle bagarre sur le Circuit Ricardo Tormo pour l’obtention de cette troisième position.

Rins arrive à ce GP à domicile après un week-end difficile à Sepang, où il s’est battu pour une solide cinquième place. L’Espagnol espère une répétition de la course de l’an dernier à Valence, où il avait terminé deuxième sur le podium.

Cette année a marqué une progression vers l’objectif d’Álex, qui est de se battre en permanence avec les meilleurs pilotes, et il sera particulièrement impatient de terminer la saison en beauté après avoir célébré ses premières victoires en MotoGP en 2019.

Alex va disputer à Valence son 137e Grand Prix, après 52 en Moto3 dont 8 victoires, 36 en Moto2 dont 4 victoires, et 48 en MotoGP dont 2 victoires.

Rins a souvent obtenu de bons résultats à Valence, sauf la première année en Moto3 où il ne termina que seizième sur Suter–Honda. Il finit ensuite troisième l’année suivante sur KTM, puis cinquième. En Moto2, il termina deuxième et cinquième sur Kalex en 2015 et 2016. Enfin en MotoGP il se classa quatrième en 2017 et deuxième l’an dernier sur Suzuki.

Cette année en qualification sa meilleure place a été la troisième sur la grille de départ d’Assen. En course, il remportait les Grands Prix d’Austin et de Silverstone.

Selon Álex Rins, « C’est la dernière course de l’année, donc je veux faire du bon travail, et c’est aussi un endroit où j’aime vraiment rouler, où il y a toujours beaucoup de fans et une bonne ambiance ! »

« J’ai hâte d’y être et j’espère terminer cette saison positive de bonne manière. »

Pour son team manager Davide Brivio, « Valence marque la dernière course de la saison, et bien sûr nous voulons terminer cette année de la meilleure façon possible. Alex a déjà eu de bons résultats ici dans le passé, alors j’espère qu’il pourra le répéter et terminer sur un bon score. »

D’après son chef d’équipe (« crew chief ») Manuel Cazeaux, « Cette piste est spéciale, non seulement parce qu’elle accueille la dernière manche de la saison et que c’est un moment de réflexion et de fête, mais aussi parce que c’est là que nous commençons la préparation pour 2020 avec le test post-course. »

« D’un point de vue technique, la consommation de pneus est une chose à laquelle nous devons faire très attention car la piste est asymétrique avec plus de gauches que de droites. Le virage 13 est très exigeant, l’un des pires de l’année pour l’usure des pneus et il faut bien gérer la consommation. »

« D’un autre côté, le virage 4 est un endroit où il est facile de tomber parce que la température des pneus peut être basse quand on y arrive. C’est un véritable équilibre. L’anti-patinage est également crucial afin d’aider au mieux le pilote lors des accélérations. Nous attendons avec impatience la course. »

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Marc MÁRQUEZ–Honda 395 points

2 Andrea DOVIZIOSO–Ducati 256

3 Maverick VIÑALES–Yamaha 201

4 Álex RINS–Suzuki 194

5 Danilo PETRUCCI–Ducati 176

6 Fabio QUARTARARO–Yamaha 172

7 Valentino ROSSI–Yamaha 166

8 Jack MILLER–Ducati 149

9 Cal CRUTCHLOW–Honda 133

10 Franco MORBIDELLI–Yamaha 115

11 Pol ESPARGARÓ–KTM 94

12 Joan MIR–Suzuki 83

13 Takaaki NAKAGAMI–Honda 74

14 Aleix ESPARGARÓ–Aprilia 56

15 Francesco BAGNAIA–Ducati 54

16 Andrea IANNONE–Aprilia 43

17 Miguel OLIVEIRA–KTM 33

18 Johann ZARCO–Honda 30

19 Jorge LORENZO–Honda 25

20 Tito RABAT–Ducati 18

21 Stefan BRADL–Honda 16

22 Michele PIRRO–Ducati 9

23 Hafizh SYAHRIN–KTM 8

24 Sylvain GUINTOLI–Suzuki 7

25 Karel ABRAHAM–Ducati 7

26 Mika KALLIO–KTM 3

27 Bradley SMITH–Aprilia 0

Photos © Suzuki



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar