C’est un Hervé Poncharal heureux et rassuré sur ses choix en vue de la saison 2017 de MotoGP qui se prépare à réveillonner. Voir deux pilotes expérimentés le quitter pour un statut officiel de KTM et les remplacer par un duo de débutants, voilà qui peut être du genre à perturber le sommeil. Mais depuis, il y a eu les tests d’intersaison et le patron français a vu ses jeunes recrus à l’œuvre. Il peut dormir sur ses deux oreilles, la relève est assurée.

Jonas Folger et Johann Zarco seront donc les futurs fers de lance du team Tech3 pour au moins les deux prochaines années. Deux débutants dans la catégorie MotoGP qui ont déjà montré de belles dispositions lors des essais hivernaux. Rapides, ils se sont aussi montrés fiables et, surtout, proches l’un de l’autre : « je suis très heureux de les voir à un niveau similaire dans les chronos » annonce Hervé sur Speedweek. « C’est très bon parce que l’équipier est le premier pilote à vaincre. Et nos deux pilotes se poussent ainsi l’un et l’autre de façon positive. C’est le meilleur scénario que vous pouvez avoir ».

Sur son compatriote double Champion du Monde de Moto2, il ne tarit pas d’éloges : « j’ai une grande confiance en Johann. Il nous a impressionnés pendant deux saisons en Moto2. Entre Jonas et lui, il y a quelques millièmes de différence sur les meilleurs temps. Mais là où Johann est impressionnant c’est qu’il est toujours très proche de sa meilleure performance. Même avec des pneus ayant subi 25 tours, il reste à deux dixièmes de son tour le plus véloce effectué en pneus neufs ».

Et puis il y a aussi la méthode : « Johann est un pilote avide de tout comprendre avant de pousser jusqu’à la limite. C’était intéressant et impressionnant de le voir travailler. Il veut tout savoir, il est comme une machine. Il veut tourner autant de fois qu’il est possible avant de donner 100%. Je suis très heureux de mes deux pilotes, ce sera une équipe solide ».

Il poursuit : « j’aime travailler avec les jeunes, je tiens à les éduquer et je partage beaucoup de choses avec eux dans ce type d’expérience. C’est toujours motivant d’explorer ainsi. Avec Bradley Smith et Pol Espargaró, il y avait comme une routine qui s’était installée sur la fin. Elle n’arrivera pas avec ces deux jeunes, du moins pas la première année ». On rappellera que l’équipe tricolore est équipée en Yamaha.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Jonas Folger

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3