Au HRC, il faut avoir cette année des talents de contorsionniste pour tenter de regarder le résultat d’ensemble de ses deux pilotes officiels. Car c’est un grand écart qui apparaît entre un Marc Márquez, titré depuis un Grand Prix de Thaïlande qui a marqué son neuvième succès de l’année, et un Jorge Lorenzo englué au fond des classements. La tension monte sur le sujet chez Honda. Pour le moment, on sauve les apparences, mais le directeur de l’équipe Alberto Puig fixe une échéance à Jorge Lorenzo avant la fin de cette saison pour le moins compliquée. Et il la formule sous la forme d’une demande d’assistance…

A regarder rapidement le déroulé de cette année, on peut conclure que Honda n’a besoin de personne d’autre que Marc Márquez pour connaître le bonheur. Pour ce qui est du titre pilotes, sans aucun doute. Mais un championnat MotoGP ne se limite pas seulement à ça. Il y a aussi une couronne pour le constructeur et une belle récompense pour l’équipe. Et pour ça, il faut deux pilotes performants et réguliers. Ce dont se félicite Ducati.

Alberto Puig est évidemment sensibilisé aux deux derniers enjeux toujours en cours. Il reste quatre Grands Prix que Marc Márquez a déjà promis d’aborder avec la même détermination que les quinze déjà consommés. Mais Jorge Lorenzo va devoir apporter sa contribution, si modeste soit-elle. Au moment de quitter Buriram, Puig a ainsi prévenu : « ce n’est pas le moment de parler des points négatifs, mais d’évaluer ce que Marc a réalisé et d’en profiter avec les personnes qui nous ont aidés à en arriver là. Mais l’objectif suivant est la Triple Couronne, et pour ça, il est nécessaire de partir sur la piste toujours avec la même ambition. »

Pour se faire comprendre, il se fait plus précis : « pour le championnat par équipe, nous avons récupéré beaucoup de points et beaucoup de choses peuvent encore se passer. Nous sommes plus à l’aise dans le championnat des constructeurs, mais cela ne signifie pas que nous allons lever le pied. Nous espérons que Lorenzo pourra nous aider à atteindre ces titres. » Sinon, en cas d’échec, il sera le coupable tout désigné…


Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team