Il enfile les victoires comme d’autres les perles, il collectionne les titres saisons après saison et il écrit sa légende avec style et détermination. Marc Márquez est le champion accompli, le pilote du moment, l’incontournable et, presque, l’imbattable. Son employeur Honda s’enivre de ses succès et le constructeur japonais est même tombé dans la dépendance. Pour le moment, c’est la bonne gâche, mais force est de constater qu’à part Marc Márquez, aucune autre RC213V ne pointe en tête. Le HRC n’a apparemment rien appris de la leçon Valentino Rossi…

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Une tragédie que vivra peut-être un jour Honda. En tout cas, le premier constructeur mondial s’est mis sous la dépendance d’un seul homme : Marc Márquez. Une situation qui peut s’avérer délicate au moment de renégocier le contrat. Car l’employeur n’est plus en position de force. Il n’y a même plus de point d’équilibre.

Pour le moment, tout va bien. Marc Márquez à une moto faite pour lui et il est dans une période où il veut forger son palmarès. L’écrire en lettres d’or, entrer dans la légende. Et il est bien parti pour, le bougre. Honda et Marc Márquez, six fois champion du monde de MotoGP, sont déjà en pourparlers pour prolonger leur contrat jusqu’à la fin de 2022.

Le contrat actuel de Márquez avec Honda, où il a passé toute sa carrière en MotoGP, expire à la fin de l’année prochaine, en même temps que le contrat de tous les autres pilotes de pointe et officiels. Bien que ni Honda ni Márquez n’aient encore annoncé publiquement leurs discussions 2021/22, les réunions ont commencé il y a quelques mois déjà et ont été positives jusqu’à présent. La dernière rencontre entre le président de Honda, Yoshishige Nomura et Márquez a eu lieu lors du Grand Prix d’Autriche en août.

On prend déjà pour acquis qu’une prolongation de contrat de deux ans. « De notre côté, nous ferons tout notre possible pour que Marc se sente à l’aise avec nous et ne songe pas à partir » a déclaré Alberto Puig, le responsable de l’équipe Honda. En écho, le champion à six reprises a souligné qu’il considérait son avenir à long terme comme étant chez Honda, compte tenu de la valeur et de la reconnaissance qu’il ressent au sein de l’équipe.

Pour sceller le nouvel accord, Honda devrait proposer à Márquez une offre financière plus alléchante que celle fixée pour les saisons 2018/19, et qui était estimée à environ 14 millions d’euros par saison. Il serait le pilote le mieux rétribué du plateau. Malgré tout, au vu de ses prestations, il reste d’un bon rapport qualité/prix !

Certes, mais Honda a déjà connu cette situation avec Valentino Rossi. Ce dernier pari chez Yamaha, les motos de Tokyo sont rentrées dans le rang, une période de disette qui a duré. Avec Márquez, c’est la famine qui s’annonce au vu des difficultés rencontrées par les autres pilotes de la RC213V…



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team