MotoGP Iker Lecuona a une dent contre KTM : “je ne pense pas que ce soit correct”

par | 6 décembre 2021

Iker Lecuona semble quitter le MotoGP en tenant rancune à KTM de ne pas lui avoir donné toutes ses chances de s’affirmer. L’Espagnol a passé deux saisons au guidon de la RC16, dont la première a duré moins que les 14 courses d’un calendrier déjà réduit en raison de la crise sanitaire. Et pour cause : il a été touché par la Covid-19. Mais la seconde, et donc dernière, a été chaotique avec notamment le record des chutes avec un total de 26 parmi les protagonistes de la catégorie. Mais il y a eu aussi des coups d’éclat. Arrivés trop tard et finalement insuffisants. D’où cette amertume malgré une reconversion assurée et prometteuse…

Iker Lecuona, avant toute chose, est d’abord une trouvaille d’Hervé Poncharal avant d’être un choix assumé de KTM. Mais dans son bilan de deux saisons passées dans un MotoGP qu’il est contraint de quitter à 21 ans, l’Espagnol pointe la marque autrichienne du doigt en regrettant qu’elle ne lui ait pas donné le temps de faire véritablement ses preuves. On lit ainsi sur motorsport-total : « je ne pense pas que ce soit correct, car si vous croyez en un pilote, alors vous croyez en lui pendant un, deux, trois, quatre ans. Vous pouvez croire au pilote, mais doit aussi lui donner ce temps ».

Il ajoute : « je pense que dans mon cas, ils voulaient un très jeune pilote et ils voulaient qu’il soit rapide sur une moto très difficile. Mais ce n’est pas une Ducati, pas une Yamaha. Nous avons travaillé pendant ces deux années. J’étais rapide ou KTM était rapide. Mais dans de nombreuses courses, les quatre KTM étaient loin derrière. Ce n’est pas que j’étais un meilleur pilote ou non d’une semaine à l’autre, mais parce que la moto est difficile à comprendre et à utiliser. Si vous ne donnez pas aux pilotes les moyens, il n’y a rien qu’il puisse faire ».

Iker Lecuona

Iker Lecuona : “nous n’avons jamais eu ça auparavant

Et puis il y a ce nouveau contexte qui mérité en effet attention : « le niveau en MotoGP est très élevé », rappelle Lecuona. « Nous sommes très rapides sur de nombreux tracés. J’étais souvent 15e avec sept dixièmes de seconde de retard sur le leader. Il y a six marques. Avec des motos complètement différentes, nous sommes regroupés en une seconde. Le niveau est très élevé. Je pense que nous n’avons jamais eu ça auparavant. Je ne sais pas, il faudrait chercher, mais il y a cinq ans, vous montiez sur le podium si vous étiez à une seconde. Maintenant, vous êtes à une seconde et vous êtes dernier ».

Dès l’été, il était clair que Lecuona n’avait pas d’avenir dans la famille KTM. Il pilotera pour l’équipe d’usine Honda dans le championnat du monde Superbike l’année prochaine. Honda parie sur les jeunes et deux rookies car le deuxième pilote est Xavi Vierge. De l’autre côté, les deux rookies MotoGP Remy Gardner et Raul Fernandez piloteront les RC16 de Tech3 en 2022.

Iker Lecuona

 

Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Tech3 KTM Factory Racing