KTM a égalé à Phillip Island son meilleur résultat de l’année en MotoGP avec la dixième place de Bradley Smith, qui complète les top 10 de Mika Kallio à Jerez et de Bradley en Allemagne. Pour ce qui est des qualifications, le point d’orgue de la saison 2018 reste la huitième place de Smith à Silverstone.

Comment s’est passée, d’une manière générale, la tournée des 4 récentes courses outremer pour KTM ?

« On espérait un petit peu mieux. On a été très contents du niveau de Bradley à Phillip Island. Pol a fait apparemment un mauvais choix de pneus en Australie et n’a pas pu concrétiser, mais sinon il aurait aussi pu faire une très belle course. Ils ont pris tous les deux de super départs et étaient bien placés, mais malheureusement pour Pol ça ne s’est pas bien fini.

« Globalement, nous continuons notre progression, même si ça ne se voit pas toujours. KTM continue de beaucoup travailler et j’espère qu’on en récoltera les fruits. On en a récolté avec Bradley à Phillip Island et on en a été contents, il était huitième encore à deux tours de la fin et a fait une belle course. »

L’avenir a l’air de bien se présenter puisque Mike Leitner (responsable KTM MotoGP) a déclaré « à Sepang, nous avons été heureux de voir notre futur pilote Johann Zarco très motivé ».

« Chez nous, tout le monde a été heureux de ça. Il a eu un milieu de saison un peu en deçà de ce qu’on attendait, mais on voit que maintenant il revient et qu’il est toujours en pleine forme. J’espère qu’il le montrera aussi avec la KTM. On a hâte entre nous qu’il l’essaie et nous donne son avis. »

L’arrivée de l’équipe Tech 3, dotée de KTM d’usine l’an prochain, va-t-elle permettre de franchir un pas important ?

« Un pas important, je ne sais pas, mais ce qui est sûr c’est que ce sera une grosse aide car on bénéficiera de leur expérience, et il y aura aussi deux motos de plus qui rouleront sur la piste. C’est un team qui a beaucoup d’expérience en Grand Prix, avec Guy (Coulon) notamment, donc ça ne peut être que positif de toute façon. KTM voulait deux motos supplémentaires et un team expérimenté, donc ça devrait très bien se passer. »

Un pilote essayeur comme Dani Pedrosa sera-t-il utile l’an prochain pour KTM avec un poids de 51 kg, pour mettre au point les RC 16 de Pol Espargaro (64 kg) et Johann Zarco (66) ?

« Il est certain qu’il est plus léger que tout le monde, mais malgré tout c’est un pilote qui va très vite et qui a une grosse expérience. Il connait évidemment très bien la Honda, et je pense que tout ce qu’il a pu apprendre et développer sur la Honda profitera à KTM.

« Quand il parvient à trouver les bons réglages, il prouve qu’il est toujours très rapide, comme à Sepang dimanche dernier où il a terminé cinquième. Le fait que KTM ait pris Dani Pedrosa est hyper positif, et surtout qu’il ait accepté le défi.

« Ce n’est pas évident pour un pilote d’arrêter de courir, comme ça du jour au lendemain. Moi j’ai vécu ça personnellement, mais j’ai eu la chance de pouvoir rester dans le paddock et de pouvoir continuer à vivre ma passion. »

Comment se présentent les prochains tests de Valence avec Johann Zarco sur la KTM ?

« KTM continue de travailler méthodiquement. Le fait que Johann arrive ou pas, on suit notre programme avec les pièces à essayer et le développement. On a hâte qu’il nous donne son avis bien sûr, mais on ne peut pas dire qu’on révolutionne les choses parce qu’il arrive, c’est juste une continuation du travail actuel. »

KTM et Aprilia ne sont plus séparés que par 2 points au classement du Championnat du Monde des constructeurs (56 pour les Autrichiens et 54 pour les Italiens). Ça va être chaud à Valence ?

« Ah oui, parce qu’évidemment chacun a envie de finir devant l’autre, même si ce n’est pas pour un titre de Champion du Monde. Pol sera à la maison en Espagne et il aura envie de bien finir l’année, surtout que lors des dernières courses, avec les blessures et les mauvais choix de pneus, il n’a pas vraiment fait les résultats qu’il espérait. Je pense qu’à Valence il va tout donner.

« Bradley va aussi tout donner parce que c’est sa dernière course sur la KTM. Il a envie de bien faire. Il a envie d’être devant Pol, malgré tout (sourire), parce que même s’ils s’entendent super bien entre eux, il y a quand même forcément une certaine rivalité. KTM c’est sûr va vraiment tout donner pour finir devant Aprilia. Et je pense que c’est la même chose de l’autre côté. » 

D’autant plus que tu as un Espargaro chez KTM et un Espargaro chez Aprilia.

« Oui, en plus les deux risquent de se retrouver face à face. Comme il est dit dans la question, ça va être chaud ! »

Photos © Michelin / et Gold and Goose pour KTM



Tous les articles sur les Pilotes : Bradley Smith, Johann Zarco, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP