MotoGP Interview exclusive de Sylvain Guintoli (1ère partie) « Le Président Toshihiro Suzuki est venu me voir sur la grille. J’ai été surpris par sa connaissance des détails techniques »

par | 24 octobre 2018

C’est avec du soleil plein les yeux que « Guinters » se régale sur la Suzuki GSX-RR de MotoGP. Participant à de nombreux tests de développement pour le constructeur nippon, le Champion du Monde Superbike 2014 ne connait pas la lassitude et il s’est une fois de plus fait plaisir à l’occasion de son 124e Grand Prix dimanche dernier à Motegi.

Carlo Pernat a déclaré après le Japon « j’ai noté de nets progrès chez Suzuki, et c’est grâce à Guintoli *». Je suppose qu’un tel compliment venant d’un homme aussi compétent te fait plaisir ?

« Oui, bien sûr, ça fait plaisir. Mais ce qui me fait encore plus plaisir, c’est de voir la moto se battre devant pour le podium presque tous les week-ends. Carlo est un personnage d’expérience du MotoGP, donc c’est valorisant d’entendre des compliments de sa part. »

*« Ho notato invece un passo avanti dalla Suzuki, merito anche dei progressi di Guintoli»

Quelle est ton bilan global des tests que tu as effectués au Japon et de ton GP à Motegi en wild card ?

« Le Grand Prix a été un test pendant la course. On avait beaucoup de nouveautés sur la machine : le châssis, le moteur, un package aéro différent et d’autres pièces nouvelles. Donc on a travaillé pendant tout le week-end comme pendant une séance d’essai.

« La performance en course a été un peu moins bien que d’habitude. Normalement je termine plutôt à 40 secondes (ndlr : à 1 minute à Motegi) mais j’ai eu quelques limitations pendant la course. Mais la performance pour moi n’est pas primordiale. Ce qui est important, c’est d’acquérir de l’expérience pendant le GP.

« C’est même crucial en fait parce que les décisions importantes pour l’année prochaine vont bientôt être prises, en tenant compte de la perte des concessions. C’est pour cela qu’effectuer ces tests pendant un Grand Prix était très important pour établir des comparaisons et tirer des conclusions. »

Alex Rins a obtenu le deuxième podium de Suzuki à Motegi depuis le retour de la marque en MotoGP en 2014**, avec classe devant le Président de l’entreprise et en doublant Valentino Rossi. Un bon Grand Prix donc, pour le constructeur ?

« Un Grand Prix superbe ! Ce Grand Prix a montré que la machine était compétitive sur des circuits différents, comme Motegi qui est un circuit d’accélération. On a utilisé un aéro différent qui a porté ses fruits, que l’on avait essayé lors des tests privés à Motegi et qui a donné un bon résultat. Andrea (Iannone) a été également très combattif, à la lutte pour le podium. Il a chuté, mais il était dans le coup et ça a fait plaisir à voir.

« Le Président Toshihiro Suzuki était présent, et il est venu me voir sur la grille. Il m’a posé beaucoup de questions sur le programme de test et sur les évolutions de la moto. J’ai été surpris par sa connaissance des détails techniques, très positivement d’ailleurs, et heureux de voir qu’il était autant impliqué et suivait les progrès de la MotoGP. Donc au final, oui une course superbe pour Suzuki. »

**L’autre ayant été obtenu par Maverick Vinales, troisième en 2016

D’après Davide Brivio, le team manager, tu disposais d’un châssis uniquement en alu, désormais sans inserts de carbone. « Nous avions auparavant mis le carbone comme appoint pour rigidifier le châssis » a-t-il expliqué. La version 100% alu est-elle performante ?

« La version 100% alu donc je disposais était encore différente. C’était une évolution qu’on voulait tester, un choix très important parce que définir le châssis fait partie de la définition de l’ensemble complet pour l’année prochaine. On peut changer la position du moteur, la manière dont je peux utiliser l’aéro sur la machine, la géométrie, la répartition du poids, donc il était important pour nous d’enregistrer un maximum de données. On a pu faire une première analyse. »

La suite de l’interview de Sylvain sera publiée demain.

Photos © Suzuki

Tous les articles sur les Pilotes : Sylvain Guintoli

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar