pub

Italie

Voici venu le grand moment du Grand Prix d’Italie proprement en ce dimanche au Mugello qui sera l’épilogue de cette septième manche de la saison. La première compétition du samedi a été enlevée par Pecco Bagnaia, une performance qui a réconcilié l’officiel Ducati avec le Sprint, mais pas avec les commissaires. Une remarque qui nous amène à nous pencher sur la grille de départ …  

Jorge Martin (Prima Pramac Racing) s’est qualifié en pole position pour la troisième fois cette année avec le Qatar et la France, établissant un nouveau record du tour au Mugello. Il a chuté dans le Sprint, ce qui était la première fois qu’il ne parvenait pas à marquer de points depuis l’introduction du format Sprint l’année dernière. Il cherchera à remporter sa huitième victoire en MotoGP. Après Maverick Viñales (2017), Valentino Rossi (2018), Marc Marquez (2019), Fabio Quartararo (2021), Fabio Di Giannantonio (2022) et Francesco Bagnaia (2023), Martin devient le septième poleman différent sur les sept derniers Grands Prix disputés au Mugello.

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) Champion en titre et en pole ici l’année dernière, Bagnaia s’est qualifié deuxième (bien qu’il parte de la cinquième place en raison d’une pénalité de 3 places sur la grille). Il a remporté sa première victoire en Sprint depuis l’Autriche l’année dernière, et dimanche, il tentera de remporter sa troisième victoire consécutive au GP d’Italie.

53 Podiums d’affilée ? – Il s’agit du 67e GP consécutif avec une Ducati dans le top trois des qualifications. Si une Ducati est sur le podium, elle étendra son record à 53 courses GP consécutives avec au moins un pilote sur le podium.

Maverick Viñales (Aprilia Racing) s’est qualifié troisième pour son quatrième top trois en qualifications jusqu’à présent cette saison, bien qu’il parte de la deuxième place pour la course GP à la suite de la pénalité de Bagnaia. Il a terminé P5 dans le Sprint et visera maintenant à remporter sa 11e victoire en MotoGP.

Marc Marquez (Gresini Racing MotoGP) s’est qualifié quatrième malgré une chute en Q2, mais part de la troisième place pour son troisième départ en première ligne depuis le début de la saison. Il a égalé son meilleur résultat au sprint, terminant P2. C’est la troisième fois consécutive qu’il termine P2 en Sprint et il visera maintenant à gagner pour la première fois depuis l’Émilie-Romagne 2021 (il y a 952 jours). Ce serait sa première victoire en Grand Prix avec Ducati et Gresini.  Si Marquez, qui court avec la #93, gagne au GP d’Italie, ce sera la 93e victoire de Ducati dans la catégorie reine… Fait amusant : Casey Stoner a remporté la 27e victoire Ducati avec la #27, Bagnaia a remporté la 63e victoire avec la #63, Marco Bezzecchi a remporté la 72e victoire avec la #72 et Jorge Martin a remporté la 89e victoire avec la #89…

Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) s’est qualifié cinquième pour son quatrième top cinq en qualifications jusqu’à présent cette saison, mais il partira de la quatrième place à la suite de la pénalité de son coéquipier. Il a chuté dans le sprint après un contact avec Martin, mais il tentera maintenant de remporter sa sixième victoire en MotoGP.

Franco Morbidelli (Prima Pramac Racing) après être passé en Q1, s’est qualifié sixième pour son meilleur résultat en qualifications depuis qu’il s’est qualifié quatrième en Argentine l’année dernière. Il a égalé son meilleur résultat au sprint en terminant P4 (d’Argentine 2023 et d’Espagne cette année) et visera à décrocher son premier podium depuis sa troisième place à Jerez en 2021.

Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3) s’est qualifié septième, égalant son troisième meilleur résultat en qualifications jusqu’à présent cette année devant le Portugal (lorsqu’il a décroché son premier podium dans la catégorie reine) et la France (lorsqu’il a chuté en course). Il a terminé P3 du Sprint pour son troisième podium en Sprint et, à seulement 20 ans et 8 jours dimanche, il tentera de devenir le plus jeune vainqueur de la catégorie reine, enlevant le record à Marc Marquez (20 ans et 63 jours à Austin en 2013). Il ne peut plus prendre le record du plus jeune poleman de la catégorie reine à Fabio Quartararo, le Mugello était sa dernière chance.

Alex Marquez (Gresini Racing MotoGP) s’est qualifié huitième pour son deuxième meilleur résultat en qualifications depuis le début de l’année après l’Espagne. Il a terminé 8e au sprint mais visera maintenant à remporter sa première victoire en MotoGP ou à ajouter à sa collection de podiums dans la catégorie reine : deux avec Honda et deux avec Ducati jusqu’à présent.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing) le vainqueur du Sprint la semaine dernière en Catalogne, s’est qualifié neuvième. Il a marqué un point dans le sprint au Mugello, terminant 9e, mais dimanche, il visera à remporter sa première victoire en Grand Prix ou son premier podium depuis sa victoire au GP de Catalogne l’année dernière.

Alex Rins (Monster Energy Yamaha MotoGP) s’est qualifié 10e pour son deuxième meilleur résultat en qualifications depuis le début de l’année après la Catalogne la semaine dernière où il s’est qualifié huitième.

Image

Les présentations faites, que va nous réserver ce Grand Prix d’Italie MotoGP ? Avant de le savoir, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là.

MotoGP™ Italie, Mugello

2023

2024

FP1 1’46.121 Alex Marquez (Voir ici) 1’46.140 Maverick Vinales (Voir ici)
Practice 1’45.436 Francesco Bagnaia (Voir ici)  1’44.938 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP2 1’46.314 Francesco Bagnaia (Voir ici) 1’45.608 Francesco Bagnaia (Voir ici)
Q1 1’45.231 Alex Marquez (Voir ici) 1’44.726 Franco Morbidelli (Voir ici)
Q2 1’44.855 Francesco Bagnaia (Voir ici) 1’44.504 Jorge Martin (Voir ici)
Sprint Bagnaia, Bezzecchi, Martin (Voir ici) Bagnaia, Marc Marquez, Acosta (Voir ici)
Warm Up 1’46.286 Marco Bezzecchi (Voir ici)  (Voir ici)
Course Bagnaia, Martin, Zarco (Voir ici)  

Bagnaia, Bastianini, Martin

Record 1’44.855 Francesco Bagnaia (Voir ici) 1’44.504 Jorge Martin (Voir ici)

C’est jour de course sur notre site et nous retrouvons sur le beau trac Italien du Mugello.

Il fait 22° dans l’air et 39° sur la piste : il fait beau malgré la présence de quelques nuages..

Les pilotes s’installent peu à peu sur la grille de départ avec leurs mécaniciens.

Le local est prêt à aller chercher sa 2ème victoire du weekend…

Le sus nommé, Bagnaia !

Les fans sont également dans les starting-blocks..!!

A 15min du départ, il est temps de faire vos pronostics…c’est ici et maintenant !!

Le rappel des forces en présence !!!

23 tours dont le tour de chauffe seront à effectuer pour aller décrocher la victoire !

Tour de chauffe !!!

La majeure partie des pilotes a choisi le pneu tendre à l’arrière..Bagnaia a pour sa part fait le choix d’un pneu médium à l’arrière..

C’est parti et c’est Martin qui part en tête devant Bastianini et Vinales. Bagnaia reprend la main. Martin , Bastianini, MMarquez, Acosta, Vinales, Morbidelli, AEspargaro, AMarquez et Di Giannantonio complètent le top 10

MMarquez met la pression sur Bastianini pour le gain de la 3e position : mais ce dernier se fait passer par Acosta qui est le dur au mal et qui a soif de sa 1ère victoire !!!

Devant Bagnaia possède 0.394s d’avance sur Martin. Bastianini, MMarquez et Acosta complètent ce top5 à 20 tours du but.

Quartararo est 16e, Zarco 20e.

Finalement, on apprend que Bagnaia a fait le choix du pneu tendre..choix fait à la dernière minute d’où son envol canon…au départ.

Abandon pour AFernandez…

Chute de Mir dans le virage 1

Peu à peu, Bagnaia prend le large, il creuse sur Martin avec 0.844s d’avance. Bastianini, MMarquez, Acosta, Morbidelli, Vinales, AMarquez, Di Giannantonio et AEspargaro ferment la marche de ce top10 à 16 tours du finish. 

Chute de Nakagami.

Le petit train….

Martin gratte gratte pour revenir sur Bagnaia. Il n’a plus que 0.470s de retard..il reste 11 tours ! Derrière Bastianini produit son effort sur le pilote Pramac.. la fin de course s’annonce agitée…!

Il reste 8 tours et le top10 se compose de : Bagnaia, Martin (à 0.508s derrière), Bastianini, MMarquez, Acosta, Morbidelli, Vinales, Di Giannantonio, AMarquez et Binder

MMarquez se fait pressant sur Bastianini pour le gain de la 3ème position….nouveau podium à venir???

Il y va le pilote Gresini… il est maintenant 3e !!!  à 6 tours du finish !!!

Il reste 3 tours à couvrir..

Martin passe à la vitesse supérieure, il revient à 0.379s de Bagnaia. Mais le pilote Ducati lui répond et reprend de l’air.. il possède d’un coup 0.761s d’avance. 

Ça chauffe entre Bastianini et MMarquez.. le pilote Ducati reprend la 3ème marche du podium…

Dernier tour…

Et Bastianini porte une attaque sur Martin et cela passe !!

Victoire de Bagnaia devant Bastianini et Martin. Quartararo 18e, Zarco 19e

« Bastianini ».. a mangé Jorge Martin !!

Martin peut être déçu..oui et non.. pas de victoire mais un maintient en tête du championnat néanmoins !

 

MotoGP, Italie Course : classement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit classement motogp.com

Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team