En quittant Le Mans, le directeur de l’équipe Repsol Honda Alberto Puig annonçait qu’il donnait deux courses aux ingénieurs Honda pour faire de la RC213V une moto compétitive. La première de ces deux échéances vient de s’écouler au Mugello et le moins que l’on puisse dire est que le sens de la marche n’a pas été retrouvé au HRC. Il ne reste maintenant plus que Barcelone, dès ce week-end, pour faire un miracle à la KTM. Et sinon ?

Au moment de faire le bilan de ses troupes Honda, Alberto Puig ne pouvait que se rendre à l’évidence : « il est clair que ce n’était pas, à nouveau, le meilleur week-end pour nous. Nous savions que le Mugello n’allait pas être facile, mais nous n’étions pas aussi compétitifs que nous l’aurions souhaité. Je pense que l’histoire positive est le tour que Marc Márquez a fait juste en début de course. Il se sentait bien sur la moto. Mais malheureusement, il a chuté au deuxième tour, il n’a pas pu voir Binder et a fait une erreur. Cela peut arriver et nous en sommes désolés ».

Une première déception à laquelle d’autres allaient succéder… « Pol Espargaró a eu quelques problèmes pendant la course et après sept ou huit tours, il n’a pas pu exploiter son potentiel et a reculé de quelques positions. Nous avions également de grands espoirs pour Takaaki Nakagami, mais il a fait une erreur en fin de course et est tombé. Son départ n’était pas le meilleur, mais il a montré un bon rythme et aurait pu gagner quelques points ». Et pour le quatrième de la bande de Tokyo ? Alberto Puig se montre plus sévère en faisant passer un message : « Álex Márquez a eu un week-end très difficile et n’a pas été aussi bon que nous l’espérions ».

Alberto Puig (à droite) en conversation avec le patron de LCR Honda Lucio Cecchinello

Alberto Puig : « tout ce que nous pouvons faire est de continuer »

Le directeur du team Repsol Honda poursuit : « le Mugello n’a pas été bon pour nous, mais tout ce que nous pouvons faire est de continuer. Nous savons que nous ne sommes pas dans le meilleur moment, mais nous n’abandonnons pas. Nous allons à Barcelone maintenant et nous essayons de trouver le moyen de surmonter nos difficultés. Nous restons forts, nous restons ensemble en tant qu’équipe. Nous sommes confrontés à des moments difficiles, mais nous les avons vécus par le passé et nous les avons surmontés, tout comme nous surmonterons ce moment. En tant qu’équipe, nous allons retrouver notre niveau correct à court terme ». Dès ce week-end, on remet ça, pour le Grand Prix de Catalogne.

MotoGP Italie J3 : classement

Crédit classement motogp.com

 




Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team