On n’est pas encore sorti du sable… D’Italie, on nous rappelle que la crise sanitaire reste d’actualité et il faudra encore attendre un moment avant un retour à la normale. Ou à une nouvelle normalité, car le monde d’avant ne semble déjà qu’un vague souvenir, un vestige du temps passé. Reste qu’après le Grand Prix de France, d’Espagne et du Portugal ce sera au tour de celui d’Italie de se tenir à huis-clos. Valentino Rossi en est très désolé…

Le communiqué est sans ambiguïté… « Après une discussion avec les institutions de sécurité, le circuit du Mugello annonce que le Grand Prix MotoGP d’Italie, prévu du 28 au 30 mai 2021, se déroulera sans la présence de spectateurs dans les tribunes. Les dispositions relatives aux manifestations sportives contenues dans la DL 52 du 22.04.2021 seront respectées dans leur intégralité. Avec l’extension au 31/7 de l’état d’urgence décrétée par le gouvernement, la protection de la santé publique est une priorité sur toute autre évaluation. L’événement se déroulera donc à huis clos, selon les protocoles sanitaires stricts établis par Dorna et la Fédération internationale de motocyclisme. »

 

Ce sera donc sans public et c’est d’autant plus dommageable que d’importantes annonces sont attendues en Toscane. Valentino Rossi a commenté sur cette situation : « Le Mugello est l’endroit où le manque de fans se fera le plus sentir. La piste est comme un stade naturel, peut-être que seuls Jerez ou Assen lui ressemblent. Au Mugello, vous voyez les fans lorsque vous êtes sur la piste. C’est vraiment dommage de courir sans fans cette année. Si j’ai de bons résultats, j’espère y être l’année prochaine. » Il faut toujours garder espoir en MotoGP.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi