Ce samedi 24 septembre 2022, Johann Zarco a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Motegi au terme de la deuxième journée du Grand Prix du Japon.

Contraint de passer par la Q1 pour un millième de seconde hier, le pilote français a su mettre à profit ce temps de roulage supplémentaire pour effectuer un très beau rétablissement.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Johann Zarco sans la moindre mise en forme, même si cela est partiellement traduit (vouvoiement pour l’anglais, tutoiement pour le français).


Johann, cela été un bel après-midi pour vous : Vous avez été le pilote le plus rapide en Q1. À quel point ces 15 minutes supplémentaires vous ont aidé pour la Q2 ?
Johann Zarco : « Cela a été utile pour moi. Durant les premières minutes de la Q1, il y avait beaucoup d’eau sur la piste et c’était assez délicat à piloter, mais ensuite, quand la pluie s’est arrêtée, nous avons pu voir que le niveau d’eau sur la piste était vraiment bas, et je savais qu’il y avait une chance de faire quelque chose de très bien en Q2. Ici, sur le mouillé, le pneu arrière s’use très rapidement et j’ai utilisé la bonne stratégie de changer le pneu arrière en Q2. J’ai eu la chance de pouvoir faire un bon tour à la fin de la séance, quand il y avait le moins d’eau possible sur la piste. C’était super ! Si nous avions dû annuler la qualification, je serais parti en 11e position, et c’est pourquoi être deuxième est vraiment la meilleure chose que je pouvais souhaiter aujourd’hui. »

Votre temps de la Q1 vous aurait quand même mis deuxième sur la grille : Vous attendiez-vous à progresser encore davantage en Q2 ?
« Avec moins d’eau, je m’attendais vraiment à ce que nous soyons beaucoup plus rapides. Je pense que les autres pilotes ont pu faire leur chrono puis que leur pneu s’est usé, et il était difficile de faire mieux à la fin. Personnellement, avec ce pneu neuf supplémentaire dans les cinq dernières minutes, j’ai fait un bon premier tour mais j’ai eu un peu de trafic dans le deuxième tour. C’est peut-être pourquoi je n’ai pas eu cette grosse amélioration à laquelle je m’attendais. Mais c’était un peu étrange : il y avait moins d’eau mais les chronos n’étaient pas meilleurs. Peut-être que nous poussions trop sur l’avant, et vous avez alors toujours ces mouvements entre l’arrière et l’avant et vous ne pouvez pas aller beaucoup plus vite, autant que vous le pensiez. »

La course est prévue sur le sec demain et c’est la première fois que vous roulez à Motegi sur une Ducati : Avez-vous recueilli suffisamment d’informations lors de la FP1 ?
« Je l’espère ! Motegi est un circuit où j’aime vraiment rouler et j’ai eu un bon feeling pendant la séance FP1 hier. Avant tout avec le pneu arrière médium, je me suis senti bien, donc si nous devons nous décider pour ce pneu, je peux croire à de bonnes choses. J’étais 11e au chrono à la fin mais la situation entre le rythme de course et l’attaque du chrono sera un peu différente demain. Donc j’espère que cette bonne séance que j’ai pu faire vendredi sera suffisante pour se battre pour le podium demain. »

 

Résultats de la Qualification 2 du Grand Prix du Japon MotoGP :

Résultats de la Qualification 1 du Grand Prix du Japon MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing