Le talent de Brad Binder est reconnu par tout le paddock, mais ce dernier reste surpris par la rapidité de son éclosion en MotoGP. Le chaud tracé de Jerez semble être le terreau qu’il faut pour s’affirmer déjà comme celui qui assurera la relève de Pol Espargaró, une fois ce dernier partira tenter sa chance chez Repsol Honda. Déjà, lors du Grand d’Espagne, le Sud-Africain s‘était fait favorablement remarquer. Il remet ça pour le Grand Prix d’Andalousie, avec une place dans le trio de tête au terme de ce vendredi…

Brad Binder pointe troisième au terme de la première journée du second Grand Prix de l’année et il n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Les KTM ont apparemment bien assimilé leur dernier meeting sur le même site de Jerez. Mais là où on s’attendait à une monoculture Pol Espargaró, on trouve un débutant Brad Binder rayonnant, et même leader des troupes de Mattighofen sur la feuille des temps.

Au passage, cette troisième place sur le sec était le deuxième meilleur résultat KTM depuis la deuxième place de départ d’Espargaró au Grand Prix de Misano 2019… « Nous étions définitivement prêts aujourd’hui en FP1 », a déclaré le vice-champion du monde Moto2 de 2019. « C’est vraiment cool pour un débutant de pouvoir rouler deux fois ici. Je reviens sur ce tracé et j’ai toutes les références du week-end dernier. Et tout a fonctionné tout de suite ».

« C’était beaucoup plus facile qu’il y a une semaine. C’était super d’être troisième le matin. Nous n’avons utilisé que deux trains de pneus aujourd’hui, nous en avons donc économisé un par rapport à vendredi dernier. C’était notre plan. Je suis resté sur le deuxième set du matin dans l’après-midi. J’ai fait beaucoup de tours et me suis préparé pour la course » prévient Brad Binder.

Les deux premières lignes de la grille sont visées

Qu’attend Brad de la qualification de samedi ? « Notre moto fonctionne mieux, lorsqu’il fait plus chaud. Nous avons alors moins d’inconvénients que les autres gars. Je suis complètement satisfait de toute l’équipe qui fait un excellent travail, la moto est très compétitive. Je voudrais passer à la session Q2 demain, pour la première fois. Si je peux faire cela, ce serait merveilleux et je voudrais commencer sur les deux premières lignes».

« Mon feeling était parfait aujourd’hui. Nous avons convenu hier que je m’habituerais d’abord à la moto en FP1, puis que je chasserais un peu le chrono. Et dans l’après-midi, je suis resté sur le même pneu que le matin. Si vous prenez en compte le nombre de tours que les pneus ont déjà effectués et la chaleur qu’il faisait dans la FP2, alors nous devons également être satisfaits de la deuxième séance », a déclaré Binder qui semble sans concurrence dans la classe des rookies, malgré un Alex Marquez sur une Repsol Honda.

MotoGP Jerez 2 J1 : chronos

 



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP