Hier, samedi 7 décembre, Johann Zarco s’est rendu dans la concession Cottard Motos, près de Rouen, pour une animation commerciale, comme cela est souvent d’usage pour les pilotes une fois la saison terminée.

Jacques, une de nos connaissances avec qui nous nous sommes entretenus ensuite, était sur place et a reporté le plus fidèlement possible ce que le champion français a partagé avec la foule réunie dans, et devant, le magasin…

Bon voilà, je l’ai vu…. de loin. Je vous avoue que j’ai failli faire demi-tour à 14h00 quand j’ai vu la foule qui attendait à l’extérieur du magasin, dont certains depuis 9h00 ce matin ! Puis en repérant quelques connaissances j’ai réussi à entrer et à me faufiler pour arriver où il fallait en même temps que Johann !
La foule était chauffée depuis un bon moment déjà par un animateur de Maxess et quand il apparut enfin, ce fut l’explosion !
Un succès populaire qui montre bien que malgré cette saison 2019, Johann Zarco est toujours dans le cœur des motards et des motardes de France et je pense que cela doit lui faire bien chaud au cœur.

C’est un Johann très détendu et souriant qui s’est ensuite prêté au jeu des questions-réponses.

Bon pas de scoop, le contrat est en cours de finalisation en attendant la constitution de son équipe technique. Il sera bien avec ses petits camarades lors des prochains essais hivernaux.
Sa motivation est bien sûr de se retrouver avec une machine officielle Ducati pour les saisons 2021 et 2022 afin de pouvoir jouer le titre.
Ducati… Mais pas que, en effet si une autre usine possédant une machine capable de gagner lui fait les yeux doux, pourquoi pas et si c’était une Honda en plus !
Le statut de pilote de test que lui proposait Jarvis ne lui convenait pas, se considérant trop jeune pour ce rôle, ce que veut Johann et il l’a répété, c’est courir les 20 Grands Prix de la saison 2020 et se battre.
Johann n’émet aucun regret sur la façon dont il a géré sa saison et la rupture avec KTM, considérant qu’il a assez d’expérience du monde des GP maintenant pour s’auto manager.
Après avoir remercié l’écurie LCR pour avoir pu finir la saison en s’y sentant très bien, Johann se verrait bien y retourner pour une Honda officielle, si ce guidon devait se libérer fin 2020 !

Donc pas de langue de bois et à la question qui demandait si son caractère franc et entier ne lui avait pas joué des tours, Johann rétorqua qu’au contraire c’est ce trait de caractère qui avait fait sa force et qui lui permets de rester présent sur la grille MotoGP la saison prochaine.

C’est sous une salve d’applaudissements que se terminait cet échange pour donner suite à la séance traditionnelle des dédicaces et là je ne suis pas resté, une file d’attente d’environ 300 mètres s’étirait dedans et dehors sur le trottoir !
Johann est d’ailleurs allé à l’extérieur à la rencontre des fans qui ne pouvaient rentrer dans la concession : belle marque de respect !
Vraiment un gars bien !

En résumé, Johann Zarco assume totalement la prise de son destin en main et ne se ferme aucune porte pour l’avenir, sauf sans doute celle de pilote d’essais Yamaha, pour laquelle il se juge encore trop jeune. L’histoire continue…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco