Pour le Directeur de l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP, Massimo Meregalli , la pause estivale permet de dresser un bilan de la première partie de la saison MotoGP 2021 et, c’est une évidence, celui-ci est bon.

Bien sûr, l’Italien doit faire face aux inconstances de Maverick Viñales, et même à son départ annoncé, mais de l’autre côté du box c’est un Fabio Quartararo qui a énormément progressé en maturité qui dirige le championnat pilotes avec 34 points d’avance sur Johann Zarco et qui permet à Yamaha de mener la bataille des constructeurs 17 points devant Ducati.

Évidemment, rien n’est encore acquis pour récupérer des titres pilotes, constructeurs et teams dont les derniers remontent déjà à 2015, avec Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, mais la saison est particulièrement bien engagée pour les hommes d’Iwata…

Volontairement prudent après la saison 2020 également bien entamée, Massimo Meregalli s’est exprimé sur le site officiel MotoGP.com à Assen, après la quatrième victoire de Fabio Quartararo : « Après la déception de l’année dernière, nous voulions vraiment un meilleur package pour 2021, plus rapide et plus régulier, car si vous vous souvenez, nous avons souffert dans ces domaines l’année dernière. Je pense que je peux dire que nous avons pu globalement atteindre ces deux objectifs, parce que nous avons pu gagner des courses sur des pistes rapides mais aussi des circuits comme Assen où il faut du turning.
Jusqu’à présent, nous avons également pu faire quelques développements : nous avons introduit le holeshot device à l’avant qui nous apporte également de bonnes performances.
Nous sommes globalement satisfaits, et sans le problème dont Fabio a souffert à Jerez, nous aurions pu remporter 5 courses au lieu de 4, bien que 4 victoires et 2 troisièmes places constituent jusqu’à présent un très bon bilan. »

Après cette présentation générale, “Maio” précise : « Je pense que Fabio a probablement un peu souffert lors du premier Grand Prix, peut-être à cause d’une certaine pression, mais à partir du deuxième GP, il a commencé à gagner. Je pense qu’il a montré qu’il n’a pas gagné au Qatar par hasard, car il a alors immédiatement gagné au Portugal, il était proche de gagner à Jerez sans le problème de syndrome des loges, puis il a gagné au Mugello (et à Assen).
Ses performances sont donc très solides, et régulières car il est également monté sur le podium lors d’une course sur le mouillé, ce qui n’est probablement pas sa circonstance préférée jusqu’à présent.
Je pense que même s’il n’a que 22 ans, il est très mature. Je vois en particulier comment il travaille et se prépare pour les courses avec son équipe. Cela a été une vraiment très bonne surprise. Il est très déterminé mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est qu’il s’amuse. Il se bat à chaque séance mais il prend du plaisir et c’est un point positif supplémentaire. »

 

Pernat Fabio Quartararo Jorge Lorenzo Quartararo Quartararo Alpinestars Catalogne



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP