C’était l’impératif qui permettrait à l’Espagne de garder sa représentativité dans un calendrier MotoGP remanié pour assumer 22 rendez-vous : la rotation annuelle des Grands Prix organisés dans la péninsule ibérique. Un système qui fait grincer des dents, mais Valence a décidé de sauter le pas avec Dorna. Les organisateurs ont signé avec Carmelo Ezpeleta jusqu’en 2026, certes, mais ils ne donneront dans cette période que trois représentations…

Les opérateurs du circuit de Valence ont signé un nouveau contrat de cinq ans avec Dorna, mais le tracé ne verra un Grand Prix moto qu’à trois occasions jusqu’en 2026. Ce Grand Prix se déroule depuis 1999, et c’est  le troisième meeting après Jerez et Catalunya sur le sol espagnol. En 2010, MotorLand Aragón a été ajouté comme quatrième site en Espagne. Dorna a annoncé que le contrat MotoGP avec le gouvernement de la ville avait été prolongé de cinq ans de 2022 à 2026 inclus.

Le Circuit Ricardo Tormo accueillera au moins trois Grands Prix au cours de ces cinq années. Dorna envisage à terme de ne faire que deux  Grands Prix en Espagne, alternativement tous les deux ans, si trop de nouvelles pistes apparaissent au calendrier. Après la Finlande qui fera sa première apparition cette saison, Rio, l’Indonésie et d’autres pays sont en projet.

Dorna Sports a promis au promoteur de Valence que son Grand Prix sera toujours la finale du championnat. Il est désormais fixé pour 2020, 2021 et 2022. Après cela, il pourrait alterner avec d’autres courses de la péninsule ibérique tous les deux ans.

Le nouvel accord a été signé par Ximo Puig, président du gouvernement de Valence, et Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports.

 

 

 

« Nous organiserons trois épreuves de Grand Prix d’ici 2022 », a déclaré Ximo Puig. « Après cela, au moins trois Grands Prix auront lieu à Valence en cinq ans. Cet accord prouve que nos exploitants de circuits font du bon travail. Dorna en tant qu’organisation de Grand Prix et le gouvernement de Valence ont une fois de plus démontré une confiance mutuelle. Le Grand Prix a un impact fondamental sur notre économie et sur notre développement touristique. Nous avons également 100 000 fans de Grand Prix à Valence qui en auront pour leur argent pendant la course. C’est pourquoi nous avons signé le nouveau contrat. »

Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports a ajouté : « Dorna garantit au gouvernement de Valence qu’au moins trois Grands Prix auront lieu à nouveau dans les cinq ans de 2022 à 2026. Valence est le premier partenaire à accepter un tel contrat. La rotation pour Valence commencera après 2022. Valence continuera à être le dernier Grand Prix de la saison. »


Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team