Fabio Quartararo se rend en France pour la cinquième manche du championnat MotoGP, qui se déroule ce week-end sur le circuit Bugatti Grand Prix du Mans.

Le pilote du team Monster Energy Yamaha MotoGP est prêt à reprendre le travail ce week-end sur le circuit du Grand Prix Bugatti du Mans, et a retrouvé son équipe pour la première fois depuis l’intervention chirurgicale qu’il a subie au Centre Hospitalier d’Aix en Provence le mardi 4 mai pour le syndrome des loges. Il est impatient de remonter sur ses motos et d’évaluer son niveau de forme actuel.

Sachant que le circuit Bugatti convient au caractère agile de la Yamaha YZR-M1, le héros local est optimiste et pense pouvoir rendre les fans français fiers ce week-end. Il occupe actuellement la deuxième place du classement général, à 2 points du leader, et ne ménagera pas ses efforts avant d’avoir récupéré la première place. Les prévisions météorologiques annoncent toutefois des conditions mixtes, donc “El Diablo” et son équipe devront être prêts à s’adapter aux fluctuations d’adhérence de la piste.

Détenteur de la pole position l’année dernière, le pilote français avait terminé l’épreuve en 9e position, au terme d’une course disputée in extremis sur le mouillé.

Le circuit du Grand Prix Bugatti a été construit en 1965, à quelques kilomètres de la ville du Mans. Le MotoGP a fait sa première visite sur ce circuit français emblématique à la fin des années 60, et y est resté jusqu’en 1996. Après quelques modifications de sécurité, le circuit de 4,2 km de long a été réinscrit au calendrier en 2000. Son tracé, composé de cinq virages à gauche et de neuf virages à droite, met l’accent sur les freinages tardifs, les fortes accélérations et la motricité arrière, ce qui donne généralement lieu à de belles batailles.

Fabio Quartararo: “Assurément, la façon dont nous avons terminé le GP d’Espagne est regrettable, mais la chose positive que nous en retirons est que nous sommes assez rapides pour nous battre pour les podiums et les victoires. J’ai été opéré pour le syndrome des loges, et ça s’est bien passé. Je m’entraîne depuis, et je suis positif pour ce week-end. De toute façon, c’est toujours agréable d’aller au Mans, car c’est ma course à domicile. Je vais faire de mon mieux pour être à nouveau au sommet dès que possible.”

Massimo Meregalli: “Nous nous dirigeons maintenant vers la France pour le week-end de course au Mans. Habituellement, nous voyons le GP de France comme une bonne opportunité pour nous. La configuration du circuit du Mans convient à notre moto et nous savons que nos deux pilotes ont une grande affection pour ce circuit. Pour Fabio, le GP de France est un événement spécial car c’est sa course à domicile. Il arrive ici tout juste après son opération du bras droit. Il est de bonne humeur et a hâte de remonter sur sa M1 vendredi. Cependant, il semble que les conditions météorologiques joueront un grand rôle dans ce GP. Nous n’avons pas eu de course sur le mouillé jusqu’à présent cette saison, et les prévisions annoncent des conditions mixtes au cours du week-end, donc nous devons nous y préparer.”

Informations sur le circuit
Pays : France
Nom : Circuit Bugatti
Meilleur tour en course : Viñales (Yamaha) 1:32.309 (163,2 km/h) – 2017
Record du circuit : Zarco (KTM) 1:31.185 (165.2 km/h) – 2018
Vitesse maximale : Bagnaia (Ducati) 319,6 km/h – 2020
Longueur du circuit : 4,185 km
Distance de la course : 27 tours (112,995 km)
Virages : 14 (5 à gauche, 9 à droite)

Résultats 2020
Podium : 1° Petrucci (Ducati) ; 2° A. Márquez (Honda), 3° P. Espargaro (KTM)
Pole Position : Quartararo (Yamaha) 1:31.315 (164.9 km/h)
Tour le plus rapide : Zarco (Ducati) 1:43.301 (145.8 km/h)



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP