Enfin, c’est parti ! Après deux mois d’abstinence totale, les moteurs des MotoGP vont se remettre à hurler, à 3 heures cette nuit à Sepang,  pour la première fois de la saison.

Le shakedown (déverminage), interdit au public, est réservé aux pilotes d’essais officiels, au rookies du MotoGP et aux pilotes titulaires des teams bénéficiant des concessions (KTM et Aprilia).

 

 

Concrètement, voici les pilote autorisés à rouler du 2 au 4 février sur le tracé malaisien:

Honda : Stefan Bradl (pilote d’essais), Álex Márquez (rookie MotoGP),

Ducati : Michele Pirro (pilote d’essais),

Yamaha : Jorge Lorenzo (pilote d’essais), Katsuyuki Nakasuga (pilote d’essais), Kohta Nozane (pilote d’essais),

Suzuki : Sylvain Guintoli (pilote d’essais), Takuya Tsuada (pilote d’essais),

KTM : Dani Pedrosa (pilote d’essais), Mika Kallio (pilote d’essais), Iker Lecuona (rookie MotoGP), Brad Binder (rookie MotoGP), Pol Espargaró (pilote bénéficiant des concessions), Miguel Oliveira (pilote bénéficiant des concessions),

Aprilia : Lorenzo Savadori (pilote d’essais) sur la RS-GP 19, Bradley Smith (pilote d’essais) et Aleix Espargaróo (pilote bénéficiant des concessions) sur la RS-GP 20.

Andrea Iannone serait également en droit de rouler… s’il n’était pas suspendu et ne devait pas se présenter à la FIM mardi 4 février.
Álex Márquez devra concilier le shakedown et la présentation Honda à Jakarta le 4 février (voir calendrier des présentations).

 

 

Le shakedown se déroulera de 3 heures du matin à 11h00, heures françaises.

Aucun Live Timing ne sera diffusé. Les teams ne sont pas obligés de monter des transpondeurs et la plupart des chronos, parfois reportés dans la presse, sont donnés par les équipes elles-mêmes…

Même si la période s’y prête peu, on n’est jamais à l’abri que a météo réduise la journée, avec la plupart du temps des pluies intermittentes en fin de journée.

Nous ne sommes pas sur place mais nous essaierons de recueillir les principales informations par téléphone.

 

 

Le shakedown sera suivi du premier test IRTA du 7 au 9 février, avec cette fois tout le dispositif habituel (tous les pilotes titulaires, Live Timing, communiqués, public, etc.).