MotoGP : Lin Jarvis compte bien sur Dovizioso pour développer la Yamaha 2022

par | 5 décembre 2021

Lin Jarvis n’a pu profiter qu’un court instant de la joie de voir le titre pilotes revenir à un des siens en MotoGP. Un moment qui n’avait plus été célébré depuis 2015 avec Jorge Lorenzo. Mais dès le Grand Prix suivant, à Portimao, les résultats du nouveau Champion du Monde Fabio Quartararo ont été moins enthousiasmants, une relative discrétion qui s’est poursuivie jusqu’à la clôture des débats. En coulisse, le sujet 2023 où « tout est ouvert » a été lancé tandis que les demandes d’évolutions techniques ont fusé du box du Français. L’Anglais a bien saisi les messages, et il a aussi les siens.

Ce qui est sûr, c’est que, chez Yamaha on est au moins d’accord sur une chose : on veut faire aussi bien en 2022 qu’en 2021. Ce qui ouvrira l’horizon 2023. Cependant, il reste à déterminer comment, et sur quel rythme. Lin Jarvis, le chef d’orchestre dans le stand du team usine d’Iwata a quelques dossiers brûlants qui l’occuperont sans nul doute cet hiver : le développement de la Yamaha 2022, le renouvellement du contrat de Fabio Quartararo, le nouveau bail avec Razlan Razali, avec lequel évoluera Andrea Dovizioso. Entre autres…

Justement, Andrea Dovizioso… L’ancien triple vice-champion du monde avec Ducati, âgé de 35 ans, s’est fait la main durant cinq Grands Prix avec la M1. Il reconnait qu’il doit encore prendre ses marques et qu’il n’est toujours pas au niveau de Fabio Quartararo. Pour l’Italien, la raison en est simple : le Français s’est formé et révélé avec la Yamaha seulement, ce qui a créé une complicité homme-machine de tous les instants. Mais Dovi, en 2022, aura son mot à dire. D’ailleurs, c’est même une consigne de Lin Jarvis qui a déclaré sur motogp.com : « Dovi nous a rejoints et c’est une nouvelle opportunité pour lui de revenir dans le championnat. C’est formidable pour lui, je crois ».

 Lin Jarvis, Monster Energy Yamaha MotoGP, Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana

Lin Jarvis : “je pense qu’on verra le vrai retour de Dovi la saison prochaine

Le directeur exécutif de Yamaha Motor Racing ajoute : « Dovi a souvent été deuxième du championnat ces dernières années. Il a commencé sur l’ancienne moto, appelons-la la moto lente, mais l’année prochaine il sera sur la spec de 2022 et je pense que l’expérience qu’il aura acquise cette année le placera dans une meilleure position ». Lin Jarvis termine : « je pense qu’on verra le vrai retour de Dovi la saison prochaine. Il est l’un des plus expérimentés de la grille. Je pense qu’il peut apporter beaucoup de stabilité à son équipe et qu’il développera bien la Yamaha usine 2022 ».

Il apportera donc sa voix sur ce sujet sensible. Est-il sur la même longueur d’onde que Fabio Quartararo ? On rappellera son sentiment technique à propos de la M1 : « à mon avis, vous avez besoin de plus d’adhérence que de moteur, ce qui est assez évident pour toutes les Yamaha ». Nous verrons tout ce que cela donnera dès le retour des protagonistes sur la piste. Ce sera pour le 6 février à Sepang. Mais pour la saison 2022, c’est Razlan Razali qui donne le ton : « Andrea a beaucoup de choses à démontrer. Je pense que l’année prochaine il voudra y aller. Sinon, je ne vois pas pourquoi il serait revenu ».

Yamaha s'attend au retour "du vrai Dovizioso" en 2022

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP