Yamaha se décide-t-il trop vite sur ses pilotes ?

Lin Jarvis, qui est l’homme de terrain de Yamaha en Gand Prix depuis maintenant 20 ans, a fait un aveu étonnant à la veille de ces Fêtes 2021. A l’approche de ses 65 ans, il s’est dit ouvertement fatigué par les saisons passées et notamment les deux dernières marquées par trois événements qu’il identifie clairement comme éreintant. Heureusement, le titre de Fabio Quartararo cette saison lui a redonné un coup de boost qui, cependant, lui donnera un élan limité. L’Anglais entrevoit ainsi le moment de passer la main. Il lui faudra pourtant toute son énergie et sa concentration pour faire face au marché des transferts en vue de 2023, avec l’enjeu de garder dans les rangs du constructeur d’Iwata le premier Français Champion du Monde de MotoGP…

Lin Jarvis serait-il en train de plier sous la charge ? On peut s’interroger à la découverte d’un entretien sur le site Motorsport.com qui prend des airs de confidence. « Je suis fatigué » dit-il, et ce n’est pas qu’un vague à l’âme passager, puisque les raisons de cette lassitude sont clairement identifiées. Il y en a trois : « la pandémie de coronavirus nous a apporté beaucoup de travail supplémentaire. En même temps, elle a fait perdre une partie du plaisir. Nous ne pouvons plus aller au restaurant, il y a beaucoup de restrictions et nous ne pouvons plus inviter de clients ». Ensuite : « le problème avec les soupapes était aussi vraiment épuisant ». Et enfin : « cette année, nous avons également eu à traiter le cas de Maverick Viñales ». Autant d’événements qui ont durablement impacté le directeur de course de Yamaha.

Lin Jarvis

Lin Jarvis : « j’ai 64 ans et il me reste trois ou quatre ans, je pense et de bons résultats sont cruciaux« 

Au vu de ce qui précède, on ne peut que se rendre compte du bonheur qu’a pu apporter un Fabio Quartararo triomphant et ramenant en 2021 un titre pilotes perdu de vue depuis 2015 : « le titre de Fabio était, d’une certaine manière, la récompense de ces efforts » commente Lin Jarvis qui y voit aussi le dernier élan qui va le conduire jusqu’à la fin de son mandat : « je suis toujours motivé pour faire mon travail. Mais de bons résultats sont cruciaux. J’ai 64 ans et il me reste trois ou quatre ans, je pense. Mon objectif est d’obtenir dix titres. J’aimerais en fêter deux titres de plus puis me retirer », dit-il.

Lin Jarvis a vécu quatre titres avec Valentino Rossi, trois avec Jorge Lorenzo et, donc, le dernier en date avec Fabio Quartararo. L’Anglais veut atteindre la dizaine de sacre, comme le Doctor le souhaitait aussi ardemment, mais on sait qu’il a dû se résigner à un score de neuf. Au vu des dernières saisons, c’est bien Fabio Quartararo qui pourrait, seul, lui offrir cette satisfaction, mais encore faudra-t-il aller au combat pour le garder après 2022. Lin Jarvis aura-t-il toujours cette énergie pour arriver à cette fin, alors qu’il se décrit lui-même comme sérieusement érodé par le poids de ses responsabilités ?

Lin Jarvis

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP