Il y a un an, personne n’imaginait que le futur rival du phénomène Marc Márquez serait un Fabio Quartararo qui faisait alors une saison honorable en Moto2. Il allait d’ailleurs gagner le Grand Prix du Japon qui arrive ce week-end avec une Speed Up qui était, hélas, ensuite déclassée. Douze mois après, le voilà sur une Yamaha Petronas avec laquelle il a fortement contesté la victoire au prodige officiel Honda octuple titré à Misano et en Thaïlande. Une rivalité qui n’a rien d’un accident de parcours. Et c’est même Marc Márquez qui le rappelle…

Fabio Quartararo est celui qui accompagne le plus Marc Márquez sur la piste en ce moment… Il se met en travers de son chemin lors des qualifications et il insiste à l’agacer en course en prétendant à la victoire. L’officiel Honda commente : « il me rend la vie difficile. » Et il avoue : « il gagnera une course tôt ou tard, je parie que cela se passera plus tard cette année. »

Il reste quatre Grands Prix à disputer, dont celui du Japon ce week-end. Et on rappellera que son compatriote Loris Baz a déjà envisagé une concrétisation lors de la finale à Valence. Le Français de 20 ans débute en MotoGP et il compte quatre pole positions. Il a également été cinq fois en première ligne. Et le pilote du team Petronas Yamaha est déjà monté à cinq reprises sur le podium : deuxième à Barcelone, troisième à Assen, troisième à Spielberg, deuxième à Misano, deuxième à Buriram.

Des performances qui ont totalement mis sous l’éteignoir les autres rookies, dont un est tout de même Champion du Monde de Moto2 en titre tandis qu’un autre est un ancien Champion du Monde de Moto3 qui évolue dans le team officiel Suzuki. « Personne ne s’y attendait, et des discussions ont eu lieu à propos d’une arrivée en MotoGP trop tôt pour lui », se souvient Márquez, ajoutant, espiègle : « pour nous, Fabio est la mauvaise surprise. »

« Mais sérieusement, Fabio est une bonne surprise pour le MotoGP. Pour moi, il est l’un des pilotes les plus rapides, sa vitesse est très bonne en essais libres et en qualifications, et quand je regarde mes adversaires, il est le plus fort dans ce domaine pour le moment. Mais il est encore très jeune, avec plus d’expérience, il sera constamment rapide et gérera les situations différemment » analyse MM93 sur motorsport-total.

C’est pourquoi Márquez pense que Quartararo peut faire un pas de plus l’année prochaine : « pour moi, il est un adversaire pour le championnat l’année prochaine et, depuis la pôle de Jerez, il est la révélation. A Misano et en Thaïlande, il m’a donné du fil à retordre, j’ai gagné, mais l’année prochaine, il sera un candidat pour le titre. »

Avec 143 points au championnat, Quartararo occupe la septième place du classement général après le Grand Prix de Thaïlande. Il ne rend que deux points à Valentino Rossi. Enfin, il a 85 points d’avance sur son plus proche poursuivant au classement des rookies. Un maximum de 100 points reste à attribuer. Le Français peut donc gagner son statut de meilleur débutant de la saison dès ce week-end sur le tracé du Motegi.

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team