Marc Márquez était évidemment le grand absent des premiers essais MotoGP au Qatar. Mais de sa Catalogne natale, et par l’intermédiaire des réseaux sociaux, le chef de file des pilotes Honda rappelle au moment opportun qu’il n’est pas question de l’oublier en cette saison 2021 !

Sa convalescence se déroule bien et le multiple champion se sent de mieux en mieux au fil des jours. L’idée évoquée précédemment d’un retour au Qatar 2 semble donc prendre corps…

Marc Márquez fait le point dans une vidéo publiée par le team Repsol Honda.

« Mentalement, bien sûr, j’essaie d’imaginer le meilleur retour. Le meilleur retour ne veut pas dire arriver et gagner la course, non, le meilleur retour est d’arriver et de piloter une MotoGP comme je veux, essayer de s’amuser, et peu à peu redevenir comme j’étais, au même niveau, piloter avec le même style. Mais il est vrai que ce sera un processus et nous verrons si ce processus sera rapide ou lent. Mais quoi qu’il en soit, je me sens mieux chaque jour et c’est le plus important. Maintenant, à la gymnastique, chaque jour je sens que mon bras droit est plus proche de mon bras gauche, ce qui est également important. Je suis impatient de piloter une moto. »

Comment va votre bras ?

« La sensation que j’ai de mon bras droit et que, maintenant, il commence à devenir un bras “normal”, mais par exemple il y a un mois il était même difficile de prendre une douche, d’ouvrir une porte ou de manger avec mon bras droit. C’est un combat mental et vous devez vous battre pour votre confiance, car il y a eu une longue période sans utiliser le bras droit. Cela a été une bonne expérience car c’était la première fois de ma vie où j’ai eu ce genre de sensation, durant les premières semaines. Puis, peu a peu, vous ressentez que vous pouvez plus facilement prendre une douche, vous pouvez commencer à travailler à la salle, vous avez plus de puissance dans votre bras et moins de douleur. »

Quand pourrez-vous recommencer à piloter ?

« Je ne sais pas : Je sens que je pourrais piloter bientôt, mais j’ai un contrôle médical cette semaine et nous verrons s’il dit que c’est OK. Musculairement, je suis maintenant en bonne voie mais vous ne savez jamais. Peu à peu, jour après jour, il y a deux semaines je disais encore semaine après semaine mais maintenant je dis jour après jour, je sens que je progresse c’est important bien sûr, avant tout, je ne piloterai pas directement une MotoGP. Je commencerai sans doute par une petite moto comme nous utilisons parfois sur les petits circuits. »

Quelle est votre journée-type en ce moment ?

« Une journée-type, durant ces deux derniers mois, ou le dernier mois, c’était exactement la même chose. Je me réveille à huit heures, puis de 9 heures à 11 heures, j’ai la première séance de gym avec le physio. Puis de 11h30 à 13h30, j’ai mon entraînement qui peut être à vélo, en courant ou quelque chose de différent. Dans l’après-midi, de 16 heures à 18 heures, j’ai la deuxième séance de gym-physio. Puis de 19 heures à 21 heures, et à 22 heures je suis déjà au lit car je n’ai plus d’énergie (rires). »

Que ressentez-vous de ne pas avoir participé aux tests au Qatar ?

« Vous savez, quand vous réalisez que vous n’allez pas débuter la saison, ou la pré-saison, correctement, que vous ne pouvez pas utiliser les nouvelles choses que Honda a apportées, car ils ont beaucoup travaillé durant l’hiver, c’est quelque chose d’étrange. Mais quoi qu’il en soit, je sais qu’ils travaillent très dur avec Stefan Bradl, Pol, mon frère Alex et Nakagami pour essayer de nouvelles choses de faire progresser le niveau de la moto. Oui, je sais qu’ils m’attendent et j’essaierai d’être là dès que possible. La seule chose que je peux dire est que je suis très impatient de piloter la moto. »



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team