Le 16 février, Valentino Rossi a fêté ses 41 ans avant d’entamer une nouvelle saison en Grand Prix. Une saga qui dure depuis 1996 ! Avec sa Yamaha, il va se lancer dans une série de sept Grands Prix au terme de laquelle il jugera de sa vélocité qui sera le seul curseur déterminant sur la suite des événements. Ce sera donc soit une retraite, soit une continuité ailleurs que dans le team officiel d’Iwata. Cet anniversaire, la plupart de ses collègues le lui ont souhaité, et notamment Maverick Viñales et Jorge Lorenzo. De son côté, le retraité de 37 ans Marco Melandri à aussi donné son avis. Et il ne va pas plaire à tout le monde…

Maverick Viñales lui a envoyé un chaleureux message tout comme Jorge Lorenzo qui a noté : « et toujours en lutte pour la victoire ! Très impressionnant. Meilleurs vœux. » 41 bougies, cependant, ça fait beaucoup pour un pilote MotoGP. Et c’est sur cet aspect qu’a insisté Marco Melandri… « C’est certainement trop vieux, même si cela est difficile à accepter », a déclaré l’Italien de 37 ans dans une interview exclusive à Speedweek. « Mais tu dois être honnête avec toi-même. Ce n’est pas bien de pousser tout le temps et qu’on ne puisse pas s’améliorer. Les pilotes d’aujourd’hui ont 20 ans, ils sont d’une génération différente. Ils ont un style de pilotage différent, une forme physique différente et un état d’esprit est différent. »

Melandri poursuit : « Quartararo n’a jamais été exceptionnellement rapide dans sa carrière, mais maintenant il a la meilleure moto pour son style de pilotage. Maintenant, ses résultats sont là. Personne n’est content que Rossi s’arrête. Et encore moins Dorna qui gagne de l’argent avec. »

L’homme de Ravenne termine : « arrêter est beaucoup plus difficile que de mal continuer. Votre véritable adversaire est le temps – et vous ne pouvez pas gagner contre le temps. Ça progresse toujours. Un pilote de course doit accepter cela, et alors sa vie change. »

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP