Le Gran Premi Monster Energy de Catalunya est plus que la 7e manche du championnat MotoGP. Cette année, le jeudi avant l’action en piste marque les 70 ans depuis la première course du Championnat du Monde de courses moto en 1949. Donc pour célébrer son début, son évolution, et ce qu’il est aujourd’hui, le MotoGP™ a fait le tour de Barcelone, montrant les machines passées et présentes, avec dans le rôle principal Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Dans l’une des villes les plus visitées du monde, les points de repère ne manquent pas et c’est ainsi qu’une moto représentant chacun des constructeurs de MotoGP™ a été exposée dans six lieux emblématiques, conjointement avec l’une des machines qui ont remporté le premier championnat du monde. La Velocette 350cc, la Moto Guzzi 250cc et la 125cc Mondial ont pris le devant de la scène aux côtés des Honda, Ducati, Suzuki, Yamaha, KTM et Aprilia 2019, présentant ainsi les racines du MotoGP™ et son évolution.

Ce n’est pas tout. En plus des expositions dans toute la ville, Maverick Viñales a fait le show à Tibidabo. Tibidabo, le plus haut sommet du massif de Collserola qui borde Barcelone au nord et qui offre l’une des vues les plus spectaculaires de Catalogne, est surmonté par le Temple Expiatori del Sagrat Cor (Église Expiatrice du Sacré-Cœur de Jésus) et le célèbre parc d’attractions du Tibidabo, auquel Viñales est arrivé sur une Yamaha TZ 350 1975.

En s’arrêtant au fabuleux mirador de Sarrià, sur la route du sommet, Viñales a pu goûter à une machine très différente en arrivant avec style au Tibidabo. Là, il a été réuni avec sa moto avant le week-end de la course, prêt à ajouter un autre chapitre à l’incroyable histoire de MotoGP™.

Maverick Viñales : « C’est une autre façon de rouler ! Honnêtement, j’ai beaucoup aimé ça, c’était incroyable d’être de retour sur un deux-temps, cette moto old school est quelque chose d’incroyable. Les roues sont plus fines, c’est totalement différent. Je dois dire qu’ils avaient de grosses couilles dans le passé ! La moto n’est pas si facile. Nous l’avons donc beaucoup apprécié, et nous sommes arrivés à Tibidabo où la vue est étonnante. C’était un plaisir, je suis très motivé et j’ai hâte d’être de retour sur ma moto et de profiter au maximum de la course. ».

Restez à l’écoute tout au long du Grand Prix pour d’autres célébrations du 70e anniversaire !

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP