Après six ans d’implication en apparence stérile, le moment semble être venu chez Aprilia de s’affirmer en MotoGP avec le projet RS-GP. Le premier podium de l’ère moderne dans la catégorie majeure des Grands Prix a enfin été conquis, et c’est à mettre au crédit de l’opiniâtreté d’un Aleix Espargaró dont l’implication dans cette aventure sera allée jusqu’à jouer les recruteurs auprès de Maverick Viñales. Les planètes semblent progressivement s’aligner pour la firme de Noale et ce n’est pas pour déplaire à son ambassadeur Max Biaggi…

Max Biaggi a six titres mondiaux dans sa besace et cinq ont été conquis sous la bannière Aprilia. Depuis 2015, celui qui a été surnommé le Corsaire ou encore l’Empereur romain regrettait de voir sa marque fétiche végéter en fond de grille du MotoGP. Puis Massimo Rivola est venu épauler Romano Albesiano, la nouvelle RS-GP est arrivée cette année, et Aleix Espargaró a montré de quoi elle était capable. Maintenant, c’est un Maverick Viñales en rupture avec Yamaha qui a rejoint l’aventure. Une succession d’événements favorables qui n’a pas échappé à celui qui est aussi un patron d’équipe en Moto3 avec des Husqvarna dedans…

Sur son réseau social, Max Biaggi est revenu sur le dernier Grand Prix de Grande Bretagne pour mieux marquer le moment : « Aprilia est une marque qui, depuis ses origines, a défié les géants japonais en gagnant et à l’ère moderne est revenue dans le jeu, créant une RS-GP qui, en plus de sa beauté, est super performante ».

Pour Max, le résultat obtenu par Aleix Espargarò est le résultat d’un travail acharné de toute l’équipe et dans un post sur Facebook, il a voulu exprimer toute sa joie : « Emerger aujourd’hui dans le MotoGP moderne n’est pas du tout simple » a-t-il écrit. « Il y a 6 constructeurs et le niveau des pilotes est extrêmement compétitif.  Vous pouvez donc facilement sortir des points pour quelques dixièmes. Mais à Noale ils savent faire des motos, ils ont une passion débridée qui leur a toujours permis d’émerger dans la course. Et quand, chez Aprilia, on décide de passer aux choses sérieuses, c’est le moment où les plus beaux rêves deviennent réalité ».

Max Biaggi

Pour Max Biaggi, Aprilia sera une des équipes MotoGP les plus fortes en 2022

Par conséquent, Biaggi, qui a remporté trois championnats du monde en 250cc et deux en SBK avec Aprilia, a fait l’ éloge de cette marque italienne, comme Ducati, en retraçant son histoire: « ils ont dominé l’époque 2-temps, ils se sont jetés tête baissée dans le WSBK avec ma bien-aimée RSV4, un projet innovant qui, après plus de dix ans, est toujours la référence dans la catégorie. Et maintenant, cette belle histoire en MotoGP. L’arrivée de Massimo Rivola marque le début d’une nouvelle ère. Sa mentalité a apporté ce qui manquait, laissant à Romano Albesiano et à tous les techniciens d’Aprilia la possibilité de s’exprimer au mieux. Le résultat est une moto qui, depuis ses débuts, s’est avéré être née sous une bonne étoile ».

Max Biaggi termine avec le chapitre des pilotes : « Aleix Espargaró a fait un excellent travail au fil des ans, sans jamais perdre courage et maintenant il y a l’arrivée de Maverick Viñales qui permettra d’avoir l’une des équipes les plus fortes en 2022. Je parie sur Aprilia, je l’ai fait par le passé et je ne l’ai jamais regretté ». La côte de la firme de Noale est à la hausse…

Max Biaggi



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini