MotoGP, Mike Leitner, KTM : « le Qatar a été important pour Zarco comme pour nous et vous le verrez en Argentine »

par | 27 mars 2019

Le premier bulletin évaluant le niveau de la collaboration en cours entre Johann Zarco et l’usine KTM est tombé, et il est affublé de la mention « peut mieux faire ». Le dernier Grand Prix du Qatar a ainsi sanctionné une première partie de cette aventure de deux ans entre le Français et les Autrichiens. Elle englobe l’intersaison et l’entame de la campagne 2019. Le team manager Mike Leitner apporte sa voix à celle déjà produite par son patron des sports Pit Beirer. Et il se veut raisonnablement optimiste.

Johann Zarco s’est élancé vingt-unième d’une course à Losail terminée à la quinzième position. Avec la même RC16, Pol Espargaró a pris les points de la douzième place, Miguel Oliveira est arrivé dix-septième et Hafiz Syahrin vingtième. On ne pavoise donc pas à Mattighofen tandis que pour ce week-end en Argentine, le Français n’envisage pas d’être aussi flamboyant que l’an dernier avec sa Yamaha. On rappellera qu’il avait raté la victoire de 0.251 seconde, juste derrière Crutchlow.

Cependant,le Grand Prix du Qatar a aussi ramené de l’espoir. Leitner explique : « Johann a maintenant l’expérience d’une distance de course avec la KTM. C’était la première fois et c’était quelque chose d’important tant pour lui que pour nous. Bien sûr, nous ne sommes pas heureux de finir simplement quinzième. Johann non plus. Mais après cette course, on a pu entrevoir la lumière au bout du tunnel ».

« Je pense que ça va l’aider pour le prochain rendez-vous en Argentine. Nous avons à présent des idées qui vont le mettre dans la bonne direction » assure l’ancien chef mécanicien de Dani Pedrosa chez Honda. « Ce sera plus évident lorsque nous lui proposerons des réglages qui le mettront plus à l’aise. On veut accéder à sa demande d’avoir plus de traction, mais le résultat vient aussi du fait de la façon dont vous pilotez la moto. Johann doit avoir cette approche. Nous savons où sont nos faiblesses, on travaille dessus, mais il est important que Johann continue de pousser car les évolutions viendront plus tard. KTM se donne à 100% pour lui et il doit aussi se donner à fond sur sa moto ».

Il explique le souci du Français : « Pol Espargaró tire actuellement le meilleur de la RC16 avec une meilleure vitesse de pointe que Johann, car il sort des courbes avec une vitesse optimale. Si vous ne faites pas, vous répercutez ce désavantage sur tout le reste du circuit. Mais on travaille sur ce souci de traction pour progresser sur ce secteur ».

« Il a certainement été utile pour Johann de se retrouver en bagarre dans un groupe composé de Pol, de Lorenzo et de Iannone. Il a été plus rapide à cette occasion que lors des essais. On sait que notre machine est moins compétitive sur un tour que sur la distance d’une course. Johann a vu durant ces 22 tours que la moto n’avait pas que des mauvais côtés ».  Leitner termine sur Speedweek : « on travaille pour mettre la RC16 plus en conformité avec son style de pilotage. Nous avons accompli jusque-là la moitié du chemin ».

Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP