Maverick Viñales espérait secrètement un top 10 au terme de ce Grand Prix de Saint Marin qui s’est déroulé sur un tracé de Misano sur lequel il avait fait ses premiers tours de roues avec l’Aprilia avant la compétition. Cependant, le déroulé a été plus difficile qu’escompté. L’Espagnol a découvert qu’en plus de ne pas se sentir à l’aise sur un tour lors des qualifications, il n’était pas non plus au sommet de son art au départ avec un réservoir plein. Cependant, il ne franchit la ligne d’arrivée qu’à six secondes de son expérimenté équipier Aleix Espargaró…

Maverick Viñales a marqué des points pour Aprilia dans ce Grand Prix de Saint Marin qui est une étape de plus dans la découverte de la RS-GP. « Encore 27 tours faits pour découvrir le RS-GP, une course dans laquelle j’ai également essayé différents mouvements sur la selle et différentes lignes pour comprendre comment tirer le meilleur parti de cette moto » commente le Top Gun. « Pour être honnête, je m’attendais à quelque chose de plus, j’ai beaucoup perdu au départ et en général j’ai dû me battre avec la moto plus que prévu ».

« Nous savons que nous avons besoin de temps, nous ne pouvons pas espérer que les performances arrivent du jour au lendemain, mais l’écart s’est réduit et il y a encore des aspects positifs, comme la facilité de dépassement ou la bonne gestion des pneus avec Aprilia » ajoute Viñales. « Il y a encore beaucoup de travail à faire. Je ne me sens toujours pas complètement à l’aise en selle. Surtout sur la vitesse, j’ai eu quelques problèmes la course. La moto se comporte très bien avec les pneus, cependant, elle a conservé une excellente adhérence et cela m’a permis de rester très régulier avec un bon rythme. J’en suis assez content. Ce n’était pas un dimanche parfait, mais plutôt bien ».

Le travail se poursuivra ces prochains jours avec les tests sur le même tracé de Misano : « les tests seront très utiles pour comprendre certaines choses sur ma position en selle, puis il y a des choses à essayer sur la moto. Ils vont m’aider à trouver le chemin pour être encore plus rapide. Avec la moto que j’ai maintenant c’est difficile pour moi de l’être, nous aurons beaucoup de choses à travailler et j’espère qu’il fera beau ».

Maverick Viñales

Maverick Viñales : “mon potentiel sur cette moto peut être très élevé”

Se souvenant de sa Yamaha, il précise : « je sens que mon potentiel sur cette moto peut être très élevé, car elle a plus de puissance et freine encore mieux. Mais à ce stade, je ne l’interprète toujours pas bien et j’ai encore besoin de faire beaucoup de tours. En deux jours il est difficile de trouver la clé pour la configuration et comprendre toutes les réactions. Dans les tests, je vais essayer une moto très différente. Maintenant, je me sens toujours trop nerveux dans les premiers tours et cela devient encore plus difficile si vous poussez trop fort. Je dois corriger certaines choses dans mon style et une fois que ce sera fait, mes temps vont beaucoup baisser. Je vais essayer plein de nouvelles choses ».

Une mention sur les nouveautés qui attire l’attention et Viñales ne dément pas : « j’ai demandé beaucoup de choses à Aprilia. Je dois essayer beaucoup de choses, j’ai besoin de leur aide pour certaines choses. Ensemble nous trouverons les solutions, mais pour le moment je suis très positif et pour moi la situation est bonne. Dans les derniers tours je me sentais très bien, je sens qu’on va dans le bon sens mais aussi qu’il faut travailler dur » termine l’équipier d’Aleix Espargaró.

MotoGP | GP Misano Gara, Maverick Vinales : "Plus de kilomètres sur le RS-GP"

MotoGP Misano 1 J3 : classement

Misano

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini