« J’essaierai d’être malin ». Ainsi se conclut la déclaration de Fabio Quartararo en prélude au Grand Prix du Made in Italy et de l’Émilie-Romagne ce weekend à Misano.

Le Français dispose en effet d’une première balle de match pour remporter le titre mondial MotoGP 2021 et a souvent obtenu de bons résultats en catégorie reine sur le circuit de la Riviera italienne, comme en témoignent les deux secondes places qu’il y a décrochées en 2019 et 2021.

  • 2019 a été la première course MotoGP™ de Quartararo à Misano. Il s’est qualifié en troisième position en tant que deuxième Yamaha, a pris la tête au 3e tour et l’a conservée avant d’être dépassé par Marc Marquez dans le dernier tour pour terminer deuxième.
  • Lors du GP de Saint-Marin 2020, il s’est qualifié en troisième position derrière son coéquipier Franco Morbidelli, mais a chuté au virage 4 à 20 tours de l’arrivée alors qu’il était quatrième. Il est remonté sur sa moto, est passé par son box, est sorti, avant de chuter à nouveau au virage 6.
  • Au GP d’Émilie-Romagne 2020, il s’est qualifié troisième, s’est battu pour la deuxième place avec Pol Espargaró et Joan Mir, mais a fini par franchir la ligne en troisième position. Mais comme il n’a pas respecté une pénalité pour avoir dépassé les limites de la piste, il a reçu une deuxième pénalité après la course et a été classé quatrième.
  • Lors du GP de Saint-Marin 2021, il s’est qualifié en troisième position pour sa 13ème première ligne de la saison (malgré une chute au virage 1 en Q2 lors de son dernier tour chrono). Pendant la course, il a comblé l’écart avec Pecco Bagnaia pour la victoire mais il a terminé deuxième.

Avec 52 points d’avance sur son plus proche rival à trois courses de la fin, El Diablo visera donc plus le titre que la victoire dimanche prochain et, pour cela, il lui “suffira” de terminer devant Francesco Bagnaia, vainqueur de la dernière édition. Si ce n’est pas le cas, les possibilités sont plus complexes…

Au Grand Prix d’Émilie-Romagne, Fabio Quartararo aura l’occasion de remporter le Championnat du Monde MotoGP™ et de devenir ainsi le premier pilote français à remporter la couronne dans la catégorie reine si :
▪ Il gagne la course.
▪ Il termine 2e et que Bagnaia ne gagne pas.
▪ Il termine 3e et Bagnaia ne termine pas sur le podium.
▪ Il termine 4e ou 5e et Bagnaia ne termine pas mieux que 4e.
▪ Il termine 6e ou 7e et Bagnaia ne termine pas mieux que 5e.
▪ Il termine 8e et Bagnaia ne finit pas mieux que 6ème.
▪ Il finit 9e et Bagnaia ne finit pas mieux que 7e.
▪ Il finit 10e et Bagnaia ne finit pas mieux que 8e.
▪ Il finit 11e et Bagnaia ne finit pas mieux que 9e.
▪ Il finit 12e et Bagnaia ne finit pas mieux que 10e.
▪ Il finit 13e et Bagnaia ne finit pas mieux que 11e.
▪ Il finit 14e et Bagnaia ne finit pas mieux que 12e.
▪ Il finit 15e et Bagnaia ne finit pas mieux que 13e.
▪ Il ne parvient pas à marquer et Bagnaia ne finit pas mieux que 14e.

Fabio Quartararo : « Austin a été très difficile mais gratifiant. Cette deuxième place est excellente pour le championnat, surtout parce qu’il ne reste que trois GP. Pour cette dernière partie de la compétition, mon état d’esprit a un peu changé. La dernière fois que nous étions à Misano, je courais pour la victoire et je ne pensais pas du tout au championnat. Bien sûr, je ferai toujours de mon mieux pour obtenir le meilleur résultat possible ce week-end, car c’est ce que j’aime le plus, mais j’essaierai d’être malin. »

Massimo Meregalli : « Nous sommes de nouveau à Misano, prêts à entamer les derniers chapitres du Championnat du Monde MotoGP 2021. C’est un moment crucial de la saison, pour Fabio ainsi que pour l’équipe et Yamaha, mais nous allons le traiter comme un ‘week-end de GP normal’. Je veux dire par là que nous allons tout donner à chaque séance et travailler ensemble comme une équipe. Nous avons terminé le GP de Saint-Marin et le test de Misano qui a suivi immédiatement avec des résultats très positifs. Nous avons utilisé ces données pour nous préparer à ce week-end, nous espérons donc être en mesure d’offrir une autre performance compétitive. »

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP