Maverick Viñales avait découvert l’Aprilia à Misano et c’est aussi sur ce tracé qu’il a accompli son dernier Grand Prix MotoGP, avant de connaître le drame familial d’un cousin trop tôt disparu en course. Une douleur qui l’avait écarté du rendez-vous d’Austin. Sa période de deuil est terminée et le voici de retour, toujours à Misano, qui sera donc une étape particulière pour l’Espagnol cette saison. Il partagera l’espace d’un team Gresini qui célébrera quant à lui la mémoire de son fondateur éponyme prénommé Fausto avec deux équipiers, puisque Savadori sera de la partie…

Ce week-end à Misano sera fort en émotions. On y célébrera en effet la der de Rossi sur ses terres, on se souviendra de Fausto Gresini, et on aura une pensée pour celui qui fait partie de la dénomination du site, soit Marco Simoncelli, que la course nous aura arraché il y a déjà 10 ans. Le genre d’événement bouleversant dont sort à peine Maverick Viñales, qui s’est resourcé dans le cocon familial après la disparition tragique en course de son jeune cousin de 15 ans Dean Berta Viñales.

Mais il faut revenir à la vie, et c’est à Misano qu’elle sera célébrée : « revenir à Misano est spécial pour moi, c’est ici que j’ai testé la RS-GP pour la première fois et que mon histoire avec Aprilia a commencé », a déclaré Maverick. « Les températures seront plus fraîches que lors du premier meeting sur ce circuit, un facteur que je veux exploiter car il nous permet d’utiliser un composé avant plus tendre. J’ai hâte de me remettre en selle pour poursuivre notre croissance, nous avons beaucoup de potentiel et beaucoup de choses à essayer pour consolider mon rythme tour après tour ». le Top Gun avait pris la 13è place de la course du Grand Prix de Saint Marin en septembre dernier.

Son coéquipier Aleix Espargaró aborde quant à lui cette deuxième manche MotoGP à Misano après un mauvais week-end à Austin, marqué par les chutes et les mauvais sentiments. Le pilote de Granollers sait que le circuit italien est bien adapté aux qualités de la RS-GP. Il avait fini à la huitième place lors de la dernière visite. Avec toutes les informations recueillies lors du Grand Prix de Saint-Marin et du test qui a suivi, il pense pouvoir faire un grand pas en avant ce dimanche…

« Lors de la première course et surtout lors des tests qui ont suivi, nous avons fait des progrès importants pour améliorer toutes les caractéristiques de la RS-GP. Nous avons eu le temps de récupérer notre énergie après le Grand Prix au Texas et je suis prêt à affronter la fin de la saison de la meilleure façon possible » commente-t-il.

Maverick Viñales, Aprilia Racing Team Gresini, Misano MotoGP™ Official Test

Entre Austin et Misano, Aprilia passe du un à trois pilotes

Enfin, si, à Austin, Aprilia n’avait qu’un seul pilote en piste, la situation à Misano sera radicalement opposée. En plus de Viñales et Espargaró, l’usine italienne donnera également une moto à Lorenzo Savadori pour qu’il travaille sur certaines des pièces et améliorations qu’Aprilia prépare pour 2022.

« J’ai vraiment hâte de remonter sur la moto et de courir », déclare Savadori, qui a néanmoins encore des séquelles de sa dernière blessure. « Je ne peux pas dire que je suis encore à 100% physiquement, mais la situation s’est définitivement améliorée. Les fans locaux vont certainement me donner plus de motivation. Nous avons beaucoup de choses à travailler, c’est un circuit que nous connaissons bien et nous allons l’affronter dans des conditions inhabituelles par rapport à ce que nous avons l’habitude de faire ». En effet, ce sont des températures plus fraîches d’environ 10°C par rapport au dernier passage de la mi-septembre qui sont attendues ce week-end…

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini, Red Bull Grand Prix of The Americas



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Lorenzo Savadori, Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini