Le duo Repsol Honda aimerait que cette seconde visite à Misano soit le début d’un épilogue heureux d’une saison faite de difficultés. Ce nouveau Grand Prix sur ce tracé sera l’antépénultième compétition de l’année et tant Marc Marquez que Pol Espargaró souhaitent tirer des satisfactions de ces trois dernières représentations pour entrevoir 2022 avec optimisme. Par ailleurs, il y aura aussi quelque chose à célébrer, ce qui fera un événement de plus à marquer d’une pierre blanche ce week-end, avec la dernière représentation de Rossi sur ses terres et les commémorations en l’honneur de Marco Simoncelli et Fausto Gresini trop tôt disparus.

En effet, ce week-end à Misano, le Repsol Honda Team fêtera son 450ème Grand Prix. Les premiers pilotes à porter les couleurs de l’entreprise énergétique étaient Mick Doohan, Álex Crivillé et Shinichi Ito, lors de la saison 1995. Quelque 26 ans plus tard, Marc Márquez et Pol Espargaró représenteront l’équipe au Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Après deux semaines d’inactivité qui ont suivi la victoire de Marc Márquez au Grand Prix des Amériques, l’illustre espagnol revient à Misano avec l’objectif de continuer à progresser. L’octuple champion du monde avait terminé quatrième lors de sa dernière course sur le tracé le 19 septembre. Il est septième au classement général et a une chance de terminer dans le Top 5 avant la fin de la saison s’il maintient sa régularité affichée depuis trois courses, qui l’ont vu classé parmi les cinq premiers.

Marc Marquez, Repsol Honda Team, Red Bull Grand Prix of The Americas

Les pilotes Honda tiennent à terminer la saison avec trois dernières courses solides

« Nous sommes en meilleure forme pour ce deuxième week-end de Grand Prix à Misano et nous voulons encore progresser », précise Marc Márquez. « Maintenant, nous entamons les trois dernières courses de l’année. Espérons que nous pourrons continuer la bonne tendance et terminer la saison correctement. Lors de la dernière course ici, j’ai eu une bagarre très amusante avec Miller et Mir. On verra si on pourra se battre à nouveau. Les conditions pourraient être très différentes, même si seulement quelques semaines se sont écoulées ». En effet, les prévisions suggèrent non seulement des températures plus basses, mais aussi des risques de pluie.

Pol Espargaró aborde quant à lui le Grand Prix d’Émilie-Romagne en se concentrant sur les améliorations qu’il a apportées pendant les deux jours d’essais MotoGP qui ont suivi le dernier Grand Prix à Misano. Il y a un mois, le pilote du Repsol Honda Team avait terminé septième sur ce circuit. « Nous avons pu essayer quelques trucs pendant le test. Je pense qu’il y aura de bons chronos dès le départ. Comme toujours, à partir du vendredi, il faudra travailler dur et passer un bon samedi pour pouvoir combattre le dimanche ». Et il termine : « il est temps de se concentrer et de terminer la saison avec trois dernières courses solides». La campagne 2021 aura décidément été éprouvante pour les pilotes en RC213V.

Pol Espargaro, Repsol Honda Team, Gran Premio Octo di San Marino e della Riviera di Rimini



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team