On a beau être pilote d’usine Ducati, champion du monde 125cc en 2004, vice-champion du monde MotoGP ces trois dernières années et actuellement en tête du championnat, quand on prend la décision de rompre les négociations avec son employeur alors que quasiment toutes les autres places sont déjà signées, on se prépare implicitement à être au chômage l’année prochaine !

C’est d’ailleurs ce qu’a inscrit Andrea Dovizioso avec la mention “Unemployed” sur la partie arrière de son cuir lors de la troisième séance d’essais libres du Grand prix d’Émilie-Romagne.

Mais ce trait d’humour mis à part, on ne voit pas bien ce qu’espère le pilote italien qui, par ailleurs, disait depuis des mois à son entourage proche qu’il serait très heureux à la retraite…

Alors, pourquoi cette communication fessière ? Un simple coup de pique à Ducati, ou l’espérance d’une solution pour le moment assez confuse ?



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team