Misano

La première des deux journées de tests du MotoGP à Misano a tenu ses promesses en termes d’émotion et de nouveautés. La première a été actée en revoyant Marc Marquez revenir aux affaires sur sa Honda, même pour la seule matinée. Pour les secondes, toutes les marques y sont allées de leur révélation, la plus flagrante venant du box Honda avec une RC213V aux airs de RS-GP. Et puis Yamaha a enfin amené un moteur revu et corrigé…

Sur la piste, voir Marc Marquez signer un 1’32.395 trois mois après une délicate opération à son bras droit a été un des faits marquants. Avec cette performance, il aurait été le meilleur des Honda lors de la Q1 du Grand Prix de Saint Marin qui s’est déroulé le week-end dernier sur ce même tracé de Misano… Il a fait une matinée de travail et 39 tours. Aujourd’hui, l’octuple Champion du Monde sera de retour en piste et évaluera s’il est prêt à retourner en Aragon, pour le prochain Grand Prix MotoGP qui débutera le 18 septembre.

Le plus rapide des temps combinés aura cependant été Pecco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), enregistrant son meilleur temps en 1’31.292, devant Luca Marini (Mooney VR46 Racing) et l’Aprilia d’Aleix Espargaró. Chez Aprilia, on a reconnu s’être lancé dans deux voies de développement. L’une pour Aleix et l’autre pour Maverick Viñales.

La quatrième position aura été pour Jorge Martin (Pramac Racing) qui a précédé Maverick Viñales (Aprilia Racing) et la Yamaha de Fabio Quartararo. Septième Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing), devant la Ducati Pramac de Johann Zarco. Pour conclure le top 10 du mardi, on retrouve la Honda de Pol Espargarò et la Ducati d’Enea Bastianini (Gresini Racing).

Chez Yamaha, on a travaillé sur le moteur et Fabio Quartararo s’est dit satisfait et heureux d’avoir constaté plus de vitesse. Un nouveau châssis a également été testé mais le Français ne sait toujours pas s’il voudra l’utiliser pour la prochaine course en Aragon. Il y avait six M1 dans le box tandis que KTM n’a pas été en reste mobilisant Dani Pedrosa sur un modèle inédit de la RC16. Chz Suzuki, la grande nouveauté aura été l’apparition de Dominique Aegerter sur la GSX-RR…

Ducati a proposé deux cadres à ses deux Italiens Bagnaia et Bastianini qui s’en sont dit ravis, au point qu’il serait proposé pour la fin de cette saison. Ces essais ont aussi concerné un casque, en l’occurrence celui qu’Alpinestars développe avec le tout frais retraité Andrea Dovizioso qui l’a ainsi mis à l’épreuve à haute vitesse.

Ce mardi, c’est le dernier jour de ces importants tests. En voici les événements en direct.

Pour ce mercredi, on attend des choses de la part de KTM. Brad Binder a en effet déclaré après la journée d’hier :  « mercredi, nous verrons quelques différences visuellement. de son côté, la team manager Guidotti a commenté : « nous voulons tirer le maximum de l’aérodynamisme à l’avenir« .

La deuxième journée d’essais pour les pilotes MotoGP après celle d’hier se composera de la séance du matin de 9h à 13h, puis celle de l’après-midi de 14h à 18h. La piste est officiellement ouverte : à partir de ce moment (9 heures) les pilotes peuvent commencer à rouler… En attendant sa géniale fourmi Marc Marquez, Honda a la visite d’une autre espèce que la marque montre logiquement sur la toile.

Lorenzo Savadori inaugure en entrant sur la piste… Voici quelques clichés de notre envoyé spécial :

A.Espargarò et D. Binder sont également en piste. Son frère B. Binder prend la tête avec 1’33.448. Aleix Espargaró entre en piste. Comme cela s’est déjà produit le premier jour des essais, Aprilia a immédiatement commencé à travailler dès les premières heures du matin.

Les ténors rejoignent la poste et voici le premier Top 10 : Bagnaia, Quartararo, Oliveira, Morbidelli, A.Espargarò, P. Espargarò, Gardner, B. Binder, Fernandez et D. Binder. Pecco Bagnaia a monté un nouveau dispositif sur le levier d’embrayage.

Marc Marquez a repris hier la selle trois mois après l’opération. L’Espagnol était très content mais visiblement fatigué car il n’avait pas couru depuis longtemps. Ce matin, il est en piste, pour le moment avec le seizième temps et décidera ce week-end s’il reprendra la course dès la semaine prochaine en Aragon.

11h00 Deux heures après le début des épreuves. Voici le classement : Vinales (1:31.189), Quartararo, Bagnaia, A.Espargarò, Morbidelli, Bastianini, Zarco, Miller, B. Binder et Martin. Onzième Père Espargarò, Oliveira, A. Marquez, Nakagami, Pirro, M. Marquez, Di Giannantonio, Fernandez, Pedrosa, Gardner, Bradl, D. Binder et Savadori.

Dans le box Yamaha il y a Luca Marmorini et son fils, tous les deux ingénieurs motoristes.

 

C’est le consultant de Yamaha pour le développement du moteur et d’après les mots de Quartararo après le premier jour, il semble que les choses se passent bien : « depuis 2019 que je n’avais pas ressenti d’amélioration aussi importante sur la moto, notamment pour la puissance du moteur ». Lors du Grand Prix de Saint Marin, Fabio Quartararo a été contrôlé à 295,8 km/h. Voici la nouvelle donne…

A signaler la chute de Miller, le pilote est OK. Bagnaia revient à la commande de session, 1’31.172. Il faut un retour positif du cadre modifié qui lui a été proposé. L’objectif du cadre d’évolution est d’améliorer les virages, étant donné que le cadre actuellement utilisé par Ducati est en fait celui introduit en 2020.

Stefan Bradl prend la piste au guidon d’une Honda à la poupe différente qui contient l’amortisseur inertiel. a l’avant, on note aussi une prise d’aire différente.

Le classement à l’heure du déjeuner :

C’est reparti ! Le record de tous les temps à Misano appartient à Bagnaia en 1’31.065. Marc Marquez n’en était éloigné que de 6 dixièmes à l’heure du déjeuner. Vraiment remarquable.

Chez Yamaha on travaille aussi sur le carénage.

Mise à jour des temps, de nombreux pilotes ne sont pas en piste, certains ont probablement terminé tôt. TOP 10 : Quartararo, A.Marquez, B. Binder, M.Marquez, Nakagami, P. Espargarò, Pedrosa, Savadori, D. Binder et Bradl.

Aleix Espargaró a terminé la journée d’essais plus tôt car, juste avant la pause déjeuner, il a chuté au virage 13 et a subi une micro-fracture au petit doigt de la main gauche. Il commente : « je me suis cassé le petit doigt de la main gauche, mais il n’a pas besoin d’être opéré. Nous avons essayé beaucoup de choses, mais avec ce niveau d’adhérence tout fonctionne, donc nous devons analyser les données calmement. Pour moi, un nouveau championnat du monde commence à partir d’Aragon« .

Le doigt ne nécessite pas de chirurgie

Test terminé pour Ducati :

16:00 Deux heures avant la fin des épreuves ! TOP 10 : Quartararo (1:31.054), A.Marquez, Nakagami, B. Binder, M.Marquez, Morbidelli, P. Espargarò, Pedrosa, Savadori et D. Binder. Bradl onzième.

Fabio Quartararo a déjà terminé les tests, voici ses premiers commentaires : « C’était comme un tour de qualification après l’autre, le nouveau moteur fonctionne, je suis heureux que Yamaha ait tenu sa promesse car je n’aurais pas continué avec eux pendant deux ans avec le moteur actuel. En plus des améliorations, je vois les gens du garage Yamaha déterminés avec le désir de continuer à s’améliorer « .

Le temps signé par Quartararo (1’31.054) est inférieur de 11 millièmes au record de piste établi par Bagnaia en 2021 (soit 1’31.065). Cependant, le temps du Français ne sera pas homologué car il a été réalisé lors d’essais (et non lors d’une séance officielle d’un Grand Prix).

Bien qu’il revienne d’un long arrêt pour cause de blessure, Marc Marquez est toujours en piste, il tourne aussi dans l’après-midi : pour l’instant il a fait 12 tours dans l’après-midi, il pointe à la 5e place.

Séance terminée, les meilleurs chronos de l’après-midi :

1     F. QUARTARARO     1 : 31.054

2     M. VIÑALES     +0.381

3     F. MORBIDELLI     +0.660

4     T. NAKAGAMI     +0.732

5     B. BINDER     +0.749

6     A. MARQUEZ     +0.810

7     M. MARQUEZ     +1.273

8     P.  ESPARGARO +1.648

9     D. PEDROSA +1.765

10   S. BRADL +1.894

 

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP