Avec tous ces chamboulements dus à l’épidémie du coronavirus, on commençait à avoir du mal à y voir clair dans la suite des événements en Grand Prix. Et notamment en MotoGP, qui ne lancera pas sa saison au Qatar ce week-end, dans un meeting qui sera cependant celui du Moto2 et du Moto3. Les officiels ont décidé de réaligner la mire en sortant un calendrier qui veut donner de la visibilité et montrer de l’assurance. On y notre un Grand Prix d’Aragón avancé pour faire de la place à une Thaïlande reportée. Mais pour le Qatar, c’est définitivement mort cette année pour le MotoGP.

Dommage pour Ducati où ses Desmosedici y excellaient : le Qatar ne sera pas au rendez-vous de la saison 2020 de MotoGP. Une campagne dont le lancement est attendu à Austin, au Texas, le 5 avril prochain, ce qui ne déplaira pas à Marc Márquez. Un Grand Prix des Amériques qui est son terrain de jeu, l’an passé excepté seulement, à la suite d’une chute en course qui a ouvert les portes de la victoire à la Suzuki d’Álex Rins.

Dans le nouveau carnet de bal, on notre un Grand Prix de Thaïlande pour le 4 octobre, date initialement réservée pour aller en Aragón. Ce voyage, il faudra le faire le 27 septembre. Le reste est inchangé. Du moins, espérons qu’il en restera ainsi car dans le cas contraire, cela induirait une aggravation de la situation de la crise provoquée par la propagation du Covid-19…

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team